Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un avenir meilleur pour les Palestiniens

Des réfugiés palestinens attendent la distribution de l'aide international pour se nourrir.

(swissinfo.ch)

Les représentants de 67 pays et d'au moins 30 organisations inter-gouvernementales se retrouvent à Genève pour la plus importante conférence jamais organisée en faveur des réfugiés palestiniens.

Leur objectif est d’établir une stratégie de développement à long terme pour 4,1 millions d’être humains.

Organisée sous l’égide de la DDC (Direction du développement et de la coopération) et de l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East), cette réunion de deux jours doit aussi permettre de focaliser l’attention du grand public sur la situation humanitaire qui se dégrade dans les camps de réfugiés palestiniens du Proche-Orient.

«Selon ce que j’ai pu observer, la population suisse méconnaît largement les conditions de vie des réfugiés palestiniens», estime Fritz Fröhlich, responsable suppléant du bureau de la DDC pour Gaza et la Cisjordanie.

«Beaucoup de gens suivent le conflit entre Israéliens et Palestiniens à la télévision, poursuit Fritz Fröhlich. Mais leur compréhension de l’impact socio-économique de l’occupation israélienne sur les populations palestiniennes reste assez limitée.»

Selon la DDC et de l’UNRWA, le principal problème auquel est actuellement confrontée la population palestinienne est le manque toujours plus évident de soutien de la part des donateurs de la communauté internationale.

Standards de vie



Aux dires de Peter Hansen, Commissaire général de l’UNRWA, l’agence est parvenue jusqu’au début des années nonante à aider les réfugiés à maintenir un niveau de vie proche de ceux existant dans les pays hôtes.

Mais durant ces dix dernières années, l’UNRWA a dû réduire drastiquement ses dépenses – passées de 200 à 70 dollars annuels par réfugié.

L’explication est à trouver dans l’augmentation des populations de réfugiés et les difficultés engendrées par les violences entre Israéliens et Palestiniens.

«Ces cinq dernières années, les réfugiés palestiniens ont démontré leur résistance, mais ils continuent à avoir besoin d’aide pour pouvoir s’assumer», avertit Peter Hansen.

«Nous voyons cette conférence comme une manière de mettre en lumière leur détresse et d’établir les meilleures manières de les aider à utiliser pleinement leur potentiel humain», poursuit-il.

Israël absent



Contactée par swissinfo, la mission israélienne à Genève refuse de commenter le fait que les représentants du gouvernement israélien n’aient pas été invités à prendre part aux discussions.

Mais selon la DDC et l’UNRWA, le ministre israélien des Affaires étrangères a été informé de la tenue de cette conférence. Les deux maîtres d’œuvre soulignent en outre le caractère strictement humanitaire de l’événement.

Qui plus est, toujours selon la DDC et l’UNRWA, le gouvernement israélien aura la possibilité de se prononcer sur le résultat de cette conférence lors de l’assemblée générale de l'ONU en septembre.

«Il ne s’agit pas de mettre la pression politique sur Israël, assure Fritz Fröhlich. Mais essentiellement d’une conférence élargie de donateurs qui se concentre sur les besoins socio-économiques des réfugiés palestiniens».

swissinfo, Anna Nelson à Genève
(Traduction: Pierre-François Besson)

En bref

- La Suisse est active en Cisjordanie et à Gaza depuis 1993. Elle fournira cette année quelque 21 millions de francs au titre de l’aide au développement.

- La majeure partie des fonds helvétiques destinés aux réfugiés palestiniens sont canalisés par l’UNRWA, qui agit sur le terrain de la santé, de l’éducation et dans le domaine social.

- L’UNRWA a été instaurée en 1949 en tant qu’agence onusienne chargée de fournir son aide aux réfugiés palestiniens du conflit israélo-arabe de 1948 et à leurs descendants.

- Avec plus de 24'000 collaborateurs – principalement réfugiés eux-mêmes – et un budget annuel de 330 millions de dollars, l’UNRWA est de loin la plus importante opération des Nations Unies dans la région.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.