Un avertissement sans frais pour les jeunes Suisses

Le Suisse Daniel Gygax (à droite) à la lutte avec le Tchèque Martin Horak. Keystone

A un mois de la prochaine phase finale du Championnat d'Europe espoirs, la sélection suisse s'incline devant la République tchèque 3-0.

Ce contenu a été publié le 17 avril 2002 - 21:37

La prochaine phase finale du Championnat d'Europe espoirs s'annonce délicate pour la Suisse. A un mois de leur premier match contre l'Angleterre, les jeunes Suisses ont montré bien des faiblesses face à la République tchèque, au Hardturm. Une défaite sous forme d'avertissement. Sans frais heureusement.

La victoire des Tchèques ne souffre aucune discussion. Ils se sont montrés supérieurs aux Suisses dans le jeu collectif. Et ils possédaient en la personne de leur capitaine Zelenka le footballeur le plus brillant sur la pelouse.

Autogoal

Les Tchèques ont toutefois bénéficié d'une part de chance pour concrétiser leur supériorité. Ils ouvraient le score à la 39e grâce sur un autogoal de Meyer. Titularisé en ligne médiane à la place de Friedli, le Lausannois trompait son gardien Beney en déviant un coup-franc de Zelenka.

Mais le 2-0 ne devait rien à personne. A la 47e minute, Zelenka exploitait un service de Jun pour piéger l'axe central de la défense suisse et ne laisser aucune chance à Beney.

Face à un mur

Menés 2-0, les Suisses n'ont pas baissé les bras. A la 55e minute, Cabanas obtenait un penalty... qu'il ne transformait pas. Son envoi a été détourné par Cech, qui a tout de même disputé cette saison les douze matches de Ligue des Champions du Sparta Prague.

Le gardien tchèque était encore à l'ouvrage sur une frappe de Gygax (58e) avant de commettre une faute de main hors de sa surface. A la stupéfaction des Suisses, Cech n'écopait que d'un avertissement.

Même si elle peut avancer des circonstances atténuantes pour sa défense, l'équipe de Suisse a déçu. Un trop grand déchet à la relance et, surtout, un manque de tranchant flagrant sur les côtés constituent les enseignements les plus alarmants de cette rencontre amicale.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article