Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un prix illustre pour une jeune neurobiologiste

Silvia Arber, lauréate du prix Latsis.

(FNS)

Le prix Latsis national 2003 a été décerné à Silvia Arber pour ses travaux sur le fonctionnement du système nerveux.

Professeur assistante au Biozentrum et à l’Institut Friedrich-Miescher à Bâle, la lauréate est la fille de Werner Arber, prix Nobel de médecine en 1978

Silvia Arber étudie depuis de nombreuses années les boucles de régulation neuronales qui régissent le fonctionnement du système nerveux.

Une de ces boucles est activée, entre autres, lors de nos mouvements corporels: des cellules nerveuses motrices situées dans la moelle épinière envoient l’ordre de contraction à un muscle précis.

Une fois cette tâche accomplie, des cellules nerveuses sensorielles - dont les informations vont cette fois du muscle jusqu’à la moelle épinière - entrent en scène et désactivent les premiers neurones moteurs.

Pas encore d’application pratique

«L’idée des travaux consiste à comprendre comment le système nerveux se construit pendant son développement. Et aussi comment, il est connecté d’une manière si précise que le corps parvient à effectuer ce qu’il fait», explique à swissinfo Silvia Arber.

«Si vous comprenez le développement du système nerveux, il est plus facile de saisir son fonctionnement». Une étape importante, selon Silvia Arber, à une meilleure compréhension de la façon dont une maladie se déclare.

Il est plus simple d’étudier le système nerveux au cours de son développement plutôt qu’à l’âge adulte, précise encore la neurobiologiste.

Contrairement à ce qu’on pensait, les travaux de Silvia Arber ont apporté la preuve que le développement des cellules nerveuses n'est pas intégralement préprogrammé.

Mais pour l’heure, la scientifique ne voit pas d’applications pratiques à ses travaux qui relèvent, selon elle, de la recherche fondamentale.

Celle-ci est financièrement soutenue par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Et c’est une bonne chose, estime la chercheuse. Car il n’est souvent pas possible de prédire ce qui sera important pour la recherche appliquée.

Plusieurs récompenses

Agée de 35 ans, Silvia Arber a publié ses travaux dans de nombreuses revues scientifiques.

Elle a aussi reçu plusieurs distinctions dont le prix Pfizer 1998 de la recherche et, en 2000, le Young Investigator Award de l'European Molecular Biology Organization (EMBO).

Le prix Latsis, d’un montant de 100'000 francs, est décerné chaque année par le FNS sur mandat de la Fondation Latsis de Genève à un ou une scientifique âgé de moins de 40 ans.

Silvia Arber, fille de Werner Arber, spécialiste de biologie moléculaire et prix Nobel de médecine en 1978, recevra son prix le 15 janvier 2004 à l'hôtel de ville de Berne.

swissinfo, Chantal Nicolet


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.