Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Visiteurs palestiniens de marque en Suisse

Le président Mahmoud Abbas viendra chercher le soutien de la Suisse.

(Keystone Archive)

Le président Mahmoud Abbas et son ministre des Affaires étrangères Ziad Abou Amr rencontreront la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey le 26 avril à Genève.

Ils feront étape en Suisse lors d'une tournée entamée mardi dans sept pays européens pour obtenir un soutien au gouvernement d'union nationale.

Le 26 avril à Genève, Mme Calmy-Rey aura l'occasion de s'entretenir également avec son nouvel homologue palestinien, le ministre des Affaires étrangères Ziad Abou Amr. C'est ce qu'a confirmé samedi Johann Aeschlimann, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Vendredi, un responsable à la présidence palestinienne avait affirmé que M. Abbas se rendrait «au début de sa visite le 17 avril en France pour remercier le président Jacques Chirac de son rôle important en faveur de la cause palestinienne. Il se rendra ensuite en Pologne, Suède, Bulgarie, Grèce, Italie et Suisse».

Aide gelée par le Quartette

«L'Autorité palestinienne cherche à convaincre tous les pays de l'Union européenne (UE) à lever le blocus économique, politique et financier imposé au gouvernement palestinien», a ajouté cette source sous couvert d'anonymat.

L'UE était le premier bailleur de fonds des Palestiniens jusqu'à l'arrivée du Hamas au gouvernement en mars 2006, après sa victoire aux élections législatives.

Depuis lors, le Quartette (UE, Etats-Unis, Russie, ONU) a gelé l'aide directe aux Palestiniens, exigeant que le nouveau gouvernement reconnaisse l'Etat d'Israël et les accords passés, et qu'il renonce à la violence.

La Suisse prête à coopérer

Plusieurs pays européens ont émis des signaux positifs, comme la France et l'Autriche.

Contrairement à plusieurs pays occidentaux, la Suisse s'est dite prête de son côté à discuter avec tous les membres du nouveau gouvernement d'union palestinien, qu'ils soient du Fatah ou du Hamas.

A la mi-mars, le DFAE avait salué la formation du nouveau gouvernement, se disant prêt à collaborer avec celui-ci, à condition qu'il se montre pacifique. Et ce, d'autant plus que le ministre des Affaires étrangères Ziad Abou Amr est indépendant.

swissinfo et les agences

Aide suisse aux Palestiniens

La Suisse vient en aide aux territoires occupés par Israël via la Direction du développement et de la coopération (DDC), présente depuis 1994.

La Confédération n'accorde aucune aide financière directe mais soutient des projets d'organisations non gouvernementales et d'autres organisations présentes sur place.

Berne a proposé un plan de paix intitulé Initiative de Genève, qui est actuellement en panne et n'est soutenu par aucune des deux parties.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×