Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vivre l'Eurofoot 2008 chez l'habitant

Sleep-in, la plateforme des hébergeurs privés pour l'Euro 2008.

Les Suisses se révèlent plutôt hospitaliers pour les supporters de l'Euro 2008. Début janvier, le catalogue des hébergeurs privés recensait plus de 19'000 adresses.

Selon les informations de sleep-in.ch, le service de logement chez des particuliers, les Suisses font dans ce domaine beaucoup mieux que les Autrichiens.

«L'Euro 2008 est une grande fête qui réunit les peuples. Donc, réunissez-vous, liez-vous d'amitié, vivez ensemble pendant quelque temps. Dans une ambiance familiale si possible. C'est ainsi que vous connaîtrez aussi les us et coutumes des uns et des autres. En tant qu'hôte ou en tant que visiteur.»

Tel est le credo de «sleep-in.ch», la centrale suisse de logements chez l'habitant et celui de son alter ego autrichien (sleep-in.at).

Camping ou chambre?

Rien que pour Berne et ses environs, les campings et camps de supporters proposeront 15'000 places, comme le déclare Patrick Tschan, porte-parole de sleep-in.

Durant la phase de groupes, Berne s'apprête à accueillir les Hollandais qui, comme on le sait, sont des inconditionnels du camping. A ces 15'000 places de camping s'ajoutent 1159 lits à Bâle, 1087 à Berne, 1086 à Zurich et 391 à Genève (chiffres de début janvier).

Carton rouge contre les abus

En principe, les hébergeurs sont libres de fixer les prix qu'ils veulent. Selon Patrick Tschan, ce n'est que dans quelques rares cas que l'on enregistre des tarifs particulièrement élevés.

Les hébergeurs qui pratiqueraient des prix abusifs se verront opposer un carton rouge. «Le prix de la location devrait être calculé en fonction du loyer et non pas être une source de profit», explique Regula Brügger de l'Association bernoise des locataires.

Le prix moyen par nuitée et par personne s'élève à environ 100 francs, selon Patrick Tschan. Des prix standard ont été suggérés pour éviter les abus. De nombreux hébergeurs renoncent même à l'argent et ne demandent à leurs visiteurs rien d'autre qu'une petite spécialité gastronomique de leur pays.

L'Autriche, moins accueillante?

L'Autriche a toujours eu la réputation d'être le pays européen le plus hospitalier. Avec 6000 adresses début janvier, la cartothèque de sleep-in.at est pourtant plus limitée que celle de son partenaire helvétique.

Patrick Tschan explique cette différence par le fait que l'Autriche compte un bien plus grand nombre de petites pensions de famille qui proposent de nombreuses formules pour l'Euro.

Ce qui compte: le fair-play

Pour éviter les abus, sleep-in a élaboré des conditions d'utilisation très claires et donne aux supporters, aux hébergeurs et aux visiteurs le conseil suivant : «Ce qui compte c'est le fair-play. Vous êtes hôte ou visiteur. Et vous vous comportez les uns envers les autres comme il se doit: hébergeur, vous traitez correctement votre visiteur; visiteur, vous respectez votre hôte. Cela commence avec votre annonce où vous dites la vérité. Sinon, le doute s'installe dès le départ et un mauvais climat s'installe entre vous.»

Et pour être sûr de vivre l'Euro 2008 en bonne compagnie, mieux vaut prendre le temps de faire connaissance, suggère sleep-in. «C'est en créant une base de confiance qu'hébergeurs et visiteurs profiteront pleinement ensemble de l'Euro.»

Une recommandation prise au sérieux

L'appel au fair-play de sleep.in.ch semble être pris au sérieux par les nombreux visiteurs. Les annonces de particuliers ressemblent pour la plupart à celle de ce Français dont les initiales sont G.R.

«Nous sommes deux jeunes qui souhaitons venir en Suisse pour soutenir l'équipe de France, participer aux fêtes des supporters et découvrir le pays. Nous sommes sympas, bien élevés et sociables, ne consommons pas de drogues et voulons simplement vivre pleinement cet Euro.»

swissinfo, Jean-Michel Berthoud
(Traduction de l'allemand: Bertrand Baumann)

Sleep-in

Sleep-in met à la disposition de l'utilisateur une plate-forme pour la publication d'annonces concernant des possibilités d'hébergement pour l'Euro 2008. Seule la publication d'annonces de visiteurs ou d'hébergeurs est autorisée. Les annonces à caractère publicitaire sont interdites.

Fin de l'infobox

EURO 2008

En tant que coorganisateurs de ce grand événement footballistique, qui se déroulera du 7 au 29 juin 2008, la Suisse et l'Autriche sont automatiquement qualifiés.

Les 31 rencontres auront lieu dans 4 villes suisses (Bâle, Berne, Genève et Zurich) et dans 4 villes autrichiennes (Innsbruck, Klagenfurt, Salzbourg et Vienne). La finale aura lieu le 29 juin à Vienne.

La Suisse jouera ses matches de qualification à Bâle.

Les coûts pour la Suisse sont estimés à 182,1 millions de francs. La part de la Confédération s'élève à 82,78 millions de francs.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×