Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zurich: explosion au consulat

Lundi matin à l´aube, une explosion a endommagé la porte d'entrée du consulat de France à Zurich. L´attentat - qui n'a pas fait de victimes - a été revendiqué par un groupuscule d´extrême-gauche.

Le consul général de France à Zurich, Francis Bellanger, a décidé lundi de maintenir ouvert les locaux du consulat malgré l'attentat. "Les dégâts sont minimes. Nos locaux sont restés ouverts au public", a-t-il expliqué après avoir confirmé qu'aucune personne n'avait été blessée dans cet attentat revendiqué par le groupe "Perspective révolutionnaire" à la station locale Radio Z.

Dans un fax, le groupe se déclare "solidaire des prisonniers en France du PCE-R et des GRAPO", ainsi que de grévistes de la faim en Turquie. Il y a dix jours, la police française a arrêté la direction clandestine du mouvement espagnol GRAPO (Groupes de Résistance antifascistes du 1er octobre), créé en octobre 1975, et responsables de l'assassinat de 83 personnes depuis cette date.

D'après les premières constatations, il semble que les auteurs de l'attentat aient utilisé un gros pétard qui a été collé avec du sparadrap à la porte du consulat, a précisé le Consul. Le groupe "Perspective révolutionnaire" a revendiqué plusieurs attentats dans le pays, contre des bâtiments de l'armée à Berne, le 25 avril, et contre les bureaux du procureur du district de Zurich le 28 août.

En 1999, cette même organisation a revendiqué deux attentats à l'explosif, l'un contre une institution américaine en novembre, et l'autre à Davos en décembre, quelques semaines avant la tenue du forum économique mondial.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×