Zurich dit au revoir à la Ligue des Champions

En s'inclinant logiquement mercredi soir sur le terrain du Real Madrid (1-0), le FC Zurich a perdu ses derniers espoirs de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Dans l'autre match du groupe, Marseille et Milan se sont neutralisés (1-1).

Ce contenu a été publié le 26 novembre 2009 - 08:45

«Evidemment, on ne peut pas être satisfaits d'être éliminés mais il n'y a pas de quoi être déprimés non plus». Bernard Challandes, l'entraîneur du FC Zurich, a livré un jugement tout en nuances à l'issue de la rencontre au stade Santiago-Bernabeu de Madrid mercredi soir. Car si les Zurichois sont désormais assurés de terminer à la dernière place du groupe C, ils ont évité le naufrage face à l'une des plus grandes équipes du monde. La correction subie à Marseille (6-1) il y a deux semaines était encore dans toutes les têtes.

Seul Higuain, à la 21e, a pu tromper la vigilance d'une phalange zurichoise entièrement vouée à des tâches défensives. Mais si le score est resté bien maigre, il en incombe également aux Espagnols. «Force est de constater que le Real n'a pas justifié son statut, manquant d'inspiration et faisant preuve d'une certaine suffisance», commente ainsi le quotidien Le Matin dans son édition du jour.

Certains journaux suisses soulignent toutefois que Zurich ne s'est pas créé la moindre occasion de but durant toute la rencontre et ne doit pas trop se réjouir d'une telle prestation. Le Tages-Anzeiger estime ainsi que les Zurichois «se sont figés devant les patronymes clinquants de l'équipe adverse».

Finalement, le retour au jeu de Ronaldo à 20 minutes du terme de la rencontre, après deux mois d'absence en raison d'une blessure, aura été l'événement le plus applaudi de la soirée à Madrid. Le FC Zurich aura encore l'occasion de disputer un dernier match dans cette ligue des Champions 2009/2010.

Le 8 décembre prochain, les hommes de Bernard Challandes accueilleront l'AC Milan au Letzigrund. Battus à l'aller (0-1) pour ce qui constitue l'unique exploit réalisé par Zurich dans cette compétition, les Italiens ne braderont pas cette dernière rencontre puisqu'ils doivent l'emporter afin d'assurer définitivement leur qualification en huitièmes de finale. Pour passer, Marseille doit pour sa part espérer un match nul ou une victoire zurichoise et battre dans le même temps le Real Madrid au Vélodrome.

Samuel Jaberg, swissinfo.ch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article