Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zurich Financial Services sort la tête de l'eau

La Zurich retrouve les chiffres noirs.

(Keystone)

Sur les neuf premiers mois de 2003, le plus gros assureur de Suisse réalise un bénéfice de 1,82 milliard de francs suisses, contre une perte de 3,6 milliards sur la même période de 2002.

Zurich Financial Services (ZFS) redresse la barre et sort des chiffres rouges.

Les chiffres annoncés mercredi sont nettement supérieurs aux prévisions des analystes. Ces derniers tablaient sur un bénéfice net de l’ordre de 585 millions de francs.

Zurich Financial Services explique ce bon résultat par la vente de certaines divisions, la réduction des coûts, l’augmentation des primes et – dans une moindre mesure – par un début de redressement des marchés financiers.

Plutôt bien parti

«Ces résultats montrent le chemin parcouru depuis l’année dernière, commente James Schiro, patron du groupe. ZFS est maintenant bien parti pour retrouver une croissance durable et profitable.»

Parmi les revenus du troisième trimestre 2003, le groupe a pu comptabiliser les 750 millions de francs suisses résultant de la vente à American Express de Threadneedle Asset Management, compagnie basée à Londres.

Cette opération fait partie des huit gros désinvestissements annoncés ou déjà réalisés depuis que James Schiro a repris les rênes de ZFS.

Au mois d’août, le groupe vendait sa division British Life à Swiss Ré pour 310 millions de francs et plus tôt dans l’année, ZFS s’était déjà défait de US Life, pour quelque 650 millions de francs.

Le maillon faible

Malgré cela, le groupe continue à perdre de l’argent avec sa division Centre, qui accuse plus de 600 millions de francs de déficit au troisième trimestre 2003.

Cette unité de services financiers reste l’un des derniers maillons faibles dans l’organigramme de ZFS.

Mais pour le reste, les choses vont plutôt bien. Ainsi, le produit des primes a crû de 26% dans le secteur non vie, pour atteindre 36 milliards de francs. Dans le secteur vie, la hausse est de 9%, à 19 milliards.

A la Bourse, l’action ZFS a gagné plus de 30% depuis le début de l’année, alors qu’elle avait plongé de 58% en 2002, et même de 61% en 2001.

swissinfo et les agences

En bref

- ZFS réalise un bénéfice net de 1,82 milliards de francs suisses sur les neuf premiers mois de 2003, alors que le groupe perdait 3,6 milliards sur la même période de 2002.

- Ce bon résultat s’explique principalement par les réductions de coûts et la vente de certaines divisions de l’assureur, qui se recentre sur son métier de base.

- Depuis son arrivée à la tête du groupe en mai 2002, James Schiro a déjà supprimé 4'500 emplois et vendu des divisions pour 1,7 milliards de francs.

- Au vu des ces résultats, ZFS se dit désormais bien placé pour soutenir «une croissance durable et profitable.»

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.