Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

#swisshistorypics Le marathon de l'Engadine souffle ses 50 bougies

La plus importante compétition de ski de fond de Suisse célèbre son jubilé: dimanche à Maloja, 14'200 athlètes prendront le départ de la 50e édition du marathon de l’Engadine. Les images de la file sans fin de skieurs traversant les lacs gelés des Grisons sont devenues un symbole de la Suisse en tant que pays de sports d’hiver.

Tout le monde souhaite participer à un anniversaire. Les organisateurs du marathon de l’Engadine, de loin la manifestation du genre la plus populaire du pays, ont ainsi été confrontés à un énorme défi. Afin de garantir la qualité de l’épreuve, qui se déroule sur un parcours de 42 kilomètres, ils ont décidé de limiter le nombre de participants à 14'200.

Les skieurs forment un «serpent de la Maloja», qui se déplace jusqu’à l’arrivée dans la commune de S-chanf. Le «serpent de la Maloja» est en réalité un phénomène météorologique qui se produit surtout en automne, lorsque la vallée est immergée dans un brouillard sinueux en raison de l’inversion thermique.

Une course pionnière

Le marathon de l’Engadine est l’un des premiers exemples d’une manifestation sportive organisée dans un cadre naturel magnifique. En 1969, le groupe de passionnés qui organisa la première édition ne se rendit certainement pas compte qu’il faisait œuvre de pionnier.

Aujourd’hui, les événements de ce type poussent – et meurent – comme des champignons et touchent tous les sports d’endurance. L’objectif est toujours le même: amener durant quelques jours des milliers d’athlètes dans la région où se déroule la course.

En regardant les images historiques du marathon de l’Engadine, on se rend vite compte de l’évolution de cet événement au fil des ans: d’un rendez-vous qui réunissait quelques «mordus», on est passé à une course de masse qui attire également de nombreux champions de la discipline.

Dans la série #swisshistorypics, nous jetons un regard sur le passé et montrons des photos historiques de l’art, de la culture et du sport suisses.

Fin de l'infobox