Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Aujourd'hui en Suisse

Heureux pays que la Suisse, chers abonnés,

Où le Parlement essaye au mieux d'évaluer quel excédent connaîtra le budget fédéral pour l'année 2020, un excédent devenu la norme depuis plusieurs années.  Raison de plus pour adopter une politique ambitieuse face à l'urgence climatique, alors que la COP25 se tient à Madrid. 

Bonne lecture,

Frédéric Burnand

Correspondant: Genève internationale

planete
(ONU)

La Conférence internationale sur le climat de Madrid (COP25) doit jeter les bases d’une application efficace de l’Accord de Paris, selon Berne. Le gouvernement se donne jusqu’à 2050 pour que le bilan carbone de la Suisse atteigne zéro. Très insuffisant, rétorquent les ONG suisse.

L’urgence, c’est maintenant, a averti le secrétaire général des Nations unies en préambule de la conférence. «Si nous ne changeons pas de toute urgence notre mode de vie, nous mettons en péril la vie elle-même. Il n'y a pas le temps, ni aucune raison de tarder. Nous avons les outils, nous avons la science, nous avons les ressources. Montrons que nous avons aussi la volonté politique que les gens exigent de nous.» António Guterres sera-t-il entendu, lui qui a fait de l’urgence climatique son principal combat?

Pas vraiment, répond notre confrère Luigi Jorio en examinant les décisions passées: «Les États se sont engagés à un changement de cap décisif, mais la concentration de CO2 dans l’atmosphère – ainsi que d'autres gaz à effet de serre comme le méthane – continue d'augmenter. En 2018, elle a atteint un nouveau record et, selon les Nations Unies, il n'y a «aucun signe de ralentissement». Ce alors que la décennie qui se termine est la plus chaude jamais enregistrée.

Et Luigi Jorio de souligner: «Même si les promesses actuelles de réduction sont tenues, le réchauffement sera d'environ 3,2 degrés Celsius, prévoit l’Agence des Nations unies pour l'environnement. Selon elle, il faudra tripler nos efforts pour éviter des conséquences irréversibles

Doris Leuthard
(© Keystone / Peter Schneider)

La reconversion des conseillers fédéraux doit-elle être mieux réglementée? La candidature de Doris Leuthard, ex-ministre des Transports, au conseil d’administration du fabricant de trains Stadler relance un vieux débat. La Suisse doit légiférer, estime l’ONG Transparency International.

«Lorsque l’on dit d’un ex-ministre qu’il pratique le pantouflage, cela ne signifie pas qu’il profite d’une retraite reposante au coin de la cheminée. Au contraire, celui qui pantoufle quitte ses fonctions étatiques pour rejoindre immédiatement une entreprise privée. Une pratique critiquée pour les potentiels conflits d’intérêts qu’elle peut créer», raconte notre consœur Katy Romy.

Évoquant le cas de Doris Leuthard, le directeur de la section suisse de Transparancy international Martin Hilti fait le commentaire suivant: «C’est maladroit, même si elle a respecté un délai d’une année. On attend plus de sensibilité d’une ancienne ministre», commente Martin Hilti, directeur de l’organisation non gouvernementale de lutte contre la corruption dans le monde

Reste que la pratique est courante, comme le rappelle Katy Romy. En 2007, l’ancien ministre de l’Économie et de l’Agriculture Joseph Deiss avait, lui, rejoint le groupe laitier Emmi, détenu majoritairement par des agriculteurs. Les mandats de Kaspar Villiger avaient aussi créé la controverse. Membre du gouvernement jusqu’à fin 2003, il était entré l’année suivante au conseil d’administration de Nestlé et de la compagnie d’assurance et de réassurance Swiss Re. En 2009, il avait aussi pris la présidence du conseil d’administration du numéro un bancaire helvétique, UBS.

Ueli Maurer
(© Keystone / Peter Klaunzer)

Pour l’an prochain à nouveau, le budget de la Confédération prévoit plus de recettes que de dépenses. Les prévisions prévoient un excédent de 435 millions de francs pour un montant total de dépenses de l’ordre de 75,2 milliards.

Le Parlement débattra du budget 2020 lors de la première semaine de cette session d’hiver qui vient tout juste de débuter. Les prévisions prévoient un excédent de 435 millions de francs pour un montant total de dépenses de l’ordre de 75,2 milliards.

La divergence la plus importante concerne les dépenses liées à la formation. La Commission des finances du Conseil des États veut l'augmenter d'environ 100 millions de francs, une proposition que rejette sa pendante du Conseil national.

Reste à savoir si cet excédent budgétaire sera en deçà de la réalité. La Confédération a clôturé ses comptes 2018 avec un bénéfice de plus de 3 milliards de francs, au lieu des 300 millions annoncés il y a un an.  Une situation devenue la norme depuis plusieurs années.

fribourg
(fribourgregion)

🎄 CALENDRIER DE L’AVENT 🎄

Jusqu’à Noël, nous vous offrons chaque jour une spécialité d’un canton différent. Un petit morceau de la Suisse, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Aujourd’hui 3 décembre, gâteau du Vully Lien externe🥧​​​​​​​

Anabelle Ginez
(swissinfo.ch)

Hier, nous avons remis à la grande gagnante de notre concours, Anabelle Ginez, l’iPhone mis en jeu.

Lors du lancement de notre application "SWIplus", nous avions lancé un concours pour toutes les utilisatrices et utilisateurs qui téléchargeraient notre application et s’y inscriraient entre le 16 août et le 30 septembre 2019.

Il y avait un iPhone 11 à gagner et, le 30 septembre, le tirage au sort effectué par SWI swissinfo.ch a désigné le grand gagnant. Ou plutôt la grande gagnante, Anabelle Ginez, à qui nous avons remis hier son iPhone flambant neuf.

Française d’origine suisse, Anabelle a 18 ans et est actuellement étudiante à l’Université de St-Gall.

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un briefing compact vous donnant un aperçu rapide des débats et sujets médiatiques les plus importants en Suisse. En tant que Suissesses et Suisses de l’étranger, échangez sur 📱SWI plus📱 avec nous et la communauté sur vos intérêts et préoccupations.

 

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.