Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Danse classique Le Prix de Lausanne, baromètre de l’évolution de l’enseignement du ballet

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève en répétition. Cette année, son directeur est de retour dans le jury du Prix de Lausanne

(swissinfo.ch)

C’est parti pour le 48e concours international pour jeunes danseurs. Le Prix de Lausanne, c’est aussi une occasion pour les enseignants de voir les progrès dans la pédagogie du ballet.

Le ballet a cinq siècles. Né avec la Renaissance italienne, il arrive comme «divertissement» à la Cour de France, où Louis XIV fonde l’Académie royale de danse en 1661. C’est Pierre Beauchamp, maître de ballet du Roi Soleil, qui en codifie les cinq positions classiques. Son enseignement est établi à l'École de ballet de l'Opéra de Paris en 1713.

Avec le temps, le ballet évolue pour se faire spectacle artistique. La danse devient de plus en plus complexe. Les techniques, mais aussi les costumes et les chaussures changent, des talons hauts aux pointes. L'équipement scénique et la musique évoluent.

Très populaire en Asie

Aujourd’hui, les structures de formation sont de mieux en mieux établies et régularisées dans la plupart des pays européens. La France, la Russie et le Royaume-Uni délivrent un diplôme d’État de professeur de danse.

En Asie, le ballet est très populaire, c’est une option courante choisie, surtout par les filles, et le nombre d’élèves augmente, en Chine, en Corée du Sud et au Japon. Rien que dans ce dernier pays, on estime par exemple qu’environ 400'000 personnes suivent des cours. Mais en Asie, il n’y a pas de structure de formation solide en ballet classique. L’orientation et la formation varient selon les écoles ou les classes privées. Ces dernières années, des cours et des académies de ballet en ligne ont également vu le jour.

Certains jeunes danseurs et danseuses de ces pays qui souhaitent devenir professionnels quittent leurs familles déjà à 13 ou 14 ans pour l’Europe afin de perfectionner leur danse classique. Et on les retrouve en nombre au Prix de LausanneLien externe.

Un tremplin pour la carrière

Ce concours international pour jeunes danseurs et danseuses se tient depuis 1973. Le Prix de Lausanne est connu comme une porte d’entrée pour les jeunes qui veulent devenir professionnels.

Les lauréats reçoivent une bourse d’études pour rejoindre une prestigieuse école de ballet ou accomplir un apprentissage dans une compagnie.

La 48e édition a lieu du 2 au 9 février 2020. 77 artistes de 25 pays, âgés de 15 à 18 ans, y participent après avoir passé les sélections sur vidéo. Les finalistes seront annoncés le 8 février.

Cette année, le concours se tient exceptionnellement à l’Auditorium Stravinski de Montreux, en raison de travaux au Théâtre de Beaulieu de Lausanne, qui est habituellement sa maison.

Philippe Cohen, directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève «La danse, ce n’est pas que la technique, c’est aussi l’art, et le plaisir»

De retour dans le Jury du Prix de Lausanne après dix ans, Philip Cohen tire un constat très positif sur l’évolution de l’enseignement de la danse.

La formation au ballet en Suisse

Depuis 2009, il est possible d’obtenir un Certificat fédéral de Capacité (CFCLien externe) de danseur ou de danseuse interprète pour la danse classique. Seules deux écoles le délivrent: la Ballettschulle Theater Basel et la Tanz Akademie Zurich. Les cours comportent notamment le ballet classique et contemporain, l'anatomie, l'histoire de la musique et de la danse et l’anglais.

Globalement l’âge des jeunes danseurs et danseuses qui visent à devenir professionnels baisse. Mais les danseurs professionnels ne sont généralement acceptés qu’à partir de 18 ans. La durée de la formation sera prolongée cette année de trois à quatre ans.

Actuellement, 98 élèves suivent cette formation. L’association suisse de professionnels de la danse Danse SuisseLien externe estime le nombre de danseurs de ballet classique entre 2000 et 3000 en Suisse et celui des professeurs de ballet enregistrés à 220 personnes actuellement.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.