Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Histoire


L’ancienne capitale des Helvètes célèbre ses 2000 ans


Par Julie Hunt/SRF/Philippe Nicolet (texte: Olivier Pauchard)


 Autres langues: 3  Langues: 3
Intégrer

Les Romains ont construit des villes dans toute l’Europe et la Suisse ne fait pas exception. Les autorités de la ville vaudoise d’Avenches ont choisi 2015 pour commémorer les 2000 ans d’existence de la capitale de l’Helvétie romaine. Une fête a récemment permis à la population de redécouvrir deux activités typiques de ce passé romain: les combats de gladiateurs et la construction de mosaïques.

Pour la Suisse, cette année 2015 est décidément riche en commémorations historiques: bataille de Marignan (1515), bataille de Morgarten (1315), reconnaissance de la neutralité suisse au Congrès de Vienne (1815) ou encore fondation de l’abbaye de Saint Maurice (515).

A cette liste, vient encore s’ajouter le jubilé des 2000 ans d’Avenches. Les festivités se sont concentrées fin mai. Par rapport aux autres événements de l’année, cet anniversaire présente toutefois une particularité. Cette commémoration ne correspond pas à un fait historique avéré. En réalité, le site était occupé avant même notre ère.

«Cette date de 2015 est un choix de l’équipe de législature, explique le maire adjoint d’Avenches, Yves Nicolier. Il n’y a effectivement pas de trace écrite prouvant que la ville a été fondée en l’an 15. Le choix s’est cependant fait en collaboration avec les archéologues et il semble que c’est à cette époque que le forum aurait été implanté.»

Le site et Musée romain d’Avenches a aussi choisi cette année 2015 pour lancer un nouveau guide. Disponible en français, allemand et anglais, «Aventicum, une capitale romaine» remplace un ouvrage paru pour la première fois en 1984.

Ce petit ouvrage de 128 pages est constitué de deux parties. La première évoque notamment l’histoire de la ville de l’Antiquité jusqu’au Moyen-Age et les recherches archéologiques menées depuis deux siècles. Quelques aspects de la vie publique et privée des habitants de la cité romaine sont aussi évoqués. La seconde partie est consacrée à une présentation plus détaillée de la ville et de ses monuments encore visibles. D’autres monuments aujourd’hui détruits ou à nouveau enterrés sont également décrits et illustrés en raison de leur intérêt scientifique. 



Liens