Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Journée mondiale des réfugiés


65,3 millions de réfugiés dans le monde, il n’y en a «jamais eu autant», selon le HCR




Près de la frontière syrienne, des réfugiés de la minorité Yazidi fuient les violences de l'Etat islamique.  (Reuters)

Près de la frontière syrienne, des réfugiés de la minorité Yazidi fuient les violences de l'Etat islamique. 

(Reuters)

Le nombre de personnes fuyant la guerre, les persécutions ou les violences dans le monde a atteint un nouveau record. A fin 2015, elles étaient 65,3 millions, soit deux fois plus qu’il y a cinq ans.

C’est ce que révèle le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dans son dernier rapport, publié à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

Aujourd’hui dans le monde, un être humain sur 113 est un requérant d’asile, un déplacé interne ou un réfugié: une situation qui représente «un niveau de risque sans précédent», écrit le HCR dans son rapport «Tendance globales» (en anglais). A fin 2015, les réfugiés dans le monde étaient au moins 21,3 millions, dont plus de la moitié de mineurs. Les déplacés à l’intérieur de leur propre pays étaient 40,8 millions et les requérants d’asile 3,2 millions.

De plus, toujours selon le HCR, l’année dernière, plus de 98'000 mineurs non accompagnés - avant tout afghans, érythréens et syriens - ont quitté leur pays à la recherche d’une terre d’asile.

Parmi les principaux pays d’origine des réfugiés, on trouve la Syrie, avec 4,9 millions de personnes, suivie de l’Afghanistan (2,7 millions) et de la Somalie (1,1 million). A l’autre bout de la route, la Turquie est le pays qui accueille le plus de réfugiés en chiffres absolus (2,5 millions), tandis que le Liban est en tête des pays qui en accueillent le plus par rapport à sa population (183 réfugiés pour 1000 habitants).


(Traduction de l'italien: Marc-André Miserez), swissinfo.ch

×