Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«L'adhésion de la Suisse à l'ONU est payante»

La Suisse est officiellement devenue membre de l'ONU le 10 septembre 2002.

(Keystone)

L'adhésion, il y a 3 ans, de la Suisse à l'ONU n'a pas porté préjudice à sa neutralité. Mieux, estime le ministre suisse de l'Economie, elle a été payante.

Lundi, devant l'Association Suisse-ONU, Joseph Deiss a tiré un bilan globalement positif de l'engagement de la Confédération au sein de l'Organisation des Nations unies.

Contrairement à ce qu'avaient affirmé les adversaires au moment de l'adhésion, la Suisse n'est pas devenue une «marionnette des grandes puissances».

«Au contraire, elle continue à définir elle-même sa politique extérieure», s'est réjoui Joseph Deiss devant l'Association Suisse-ONU, lundi à Pfäffikon, dans le canton de Schwytz.

Le ministre de l'Economie en veut notamment pour preuve que la Suisse prend des initiatives et qu'elle est écoutée au sein de l'ONU.

L'idée suisse acceptée

Concernant la réforme de l'organisation onusienne notamment, «la Suisse a pris l'initiative et a proposé des solutions» avec le soutien d'autres petits pays. La Suisse plaide notamment pour un élargissement du Conseil de sécurité, afin de renforcer sa représentativité.

L'idée de la Suisse de remplacer l'actuelle Commission des droits de l'homme par un Conseil des droits l'homme a été acceptée, a rappelé Joseph Deiss. Cela permettra, selon lui, de réinstaurer la confiance dans le travail réalisé par l'ONU à ce niveau.

«Si l'ONU veut vraiment pouvoir agir, son secrétariat doit obtenir plus de marge de manoeuvre tout en rendant plus de comptes aux pays membres», a-t-il ajouté. Cela permettrait également d'éviter les erreurs commises par le management.

L'adhésion de la Suisse à l'ONU s'avère donc «payante», selon le ministre de l'Economie. «La politique que nous y menons sert nos intérêts.»

Et de conclure que, pour la Suisse, il est en effet important d'assurer la stabilité et la justice dans le monde.

swissinfo et les agences

Faits

Les Suisses ont accepté par référendum d'adhérer à l'ONU en mars 2002.
Elle est entrée officiellement dans l'organisation onusienne le 10 septembre 2002.
De 1948 à 2002, elle avait un statut d'observateur.
Le 16 mars 1986, les citoyens suisses avaient refusé à une très large majorité (75%) l'arrêté fédéral sur l'adhésion de la Suisse à l'ONU. Tous les cantons le rejettent également, sans aucune exception.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.