1569: Tschudi et les origines de l'historiographie

Ce contenu a été publié le 26 juillet 2004 - 09:06

L’érudit glaronais Aegidius Tschudi (1502-1572) est le principal historien confédéré de la fin de la Renaissance. Son Chronicon Helveticum est une histoire monumentale de l’Antiquité à son époque.

Composé d’un millier de documents recueillis ici et là, il mentionne également la Ballade de Tell. Malgré sa forme manuscrite, ce texte se fait largement connaître. Entre 1734 et 1736, cet ouvrage colossal est imprimé, ce qui fait entrer la légende dans tous les salons.

C’est ainsi que l’autorité d’Aegidius Tschudi permet à Guillaume Tell de quitter les champs de foire de Suisse centrale pour devenir le centre d’un épisode glorieux de l’histoire nationale, raconté avec tout l’art de l’historien, qui allie la précision humaniste à l’esprit épique baroque.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article