Bel exploit des danseurs suisses Hugentobler

Eliane et Daniel Hugentobler ont de bonnes possibilités de terminer parmi les dix premiers. Keystone

Eliane et Daniel Hugentobler obtiennent un prometteur 9e rang en danse, après les imposés de cet Euro de patinage artistique.

Ce contenu a été publié le 16 janvier 2002 - 12:14

La sœur et le frère Eliane et Daniel Hugentobler ont réussi une entrée en lice convaincante dans la compétition de danse. Après les deux danses imposées - valse et blues -, le couple de Frauenfeld pointe, en effet, au neuvième rang transitoire.

Excellente progression

Jamais dans sa carrière, le couple helvétique n'avait figuré en aussi bonne position. C'est dire si Eliane et Daniel Hugentobler ont fait un pas décisif sur le chemin de Salt Lake City.

En effet, pour participer aux Jeux olympiques de février, il leur est demandé de terminer parmi les quinze premiers dans cette discipline de la danse, la plus artistique des quatre catégories de compétition.

Le jour de son 22e anniversaire, Daniel Hugentobler a enregistré une progression spectaculaire. «Après avoir longtemps douté, nous obtenons enfin des notes plus en accord avec nos espoirs», a relevé Daniel Hugentobler.

«Même s'il faut relativiser notre résultat, compte tenu des absences de deux couples de premier plan», ajoute, modeste, le patineur helvétique.

Il n'empêche que le duo suisse a tout de même obtenu deux fois le 13e rang aux championnats d'Europe. Le couple argovien a désormais une excellente possibilité de finir dans les dix premiers. Ce qui n'était plus arrivé pour des Suisses depuis 39 ans. Soit depuis la sixième place de Fornachon/Pichard.

Duel franco-italien pour le titre

En ce qui concerne le titre européen de la danse, cette année, la situation reste très ouverte. Comme l'an dernier d'ailleurs. Les Français Marina Annissina/Gwendal Peizerat se sont montrés les meilleurs valseurs. Les Italiens Barbara Fusar-Poli/Maurizio Margalio ont paru supérieurs dans l'exécution du blues.

Le couple français et le duo italien ont donc remporté, chacun, une des deux danses imposées. Les Tricolores partagent la tête du classement provisoire avec les Transalpins. Avec la même cotation de 0,6.

Rappelons que Barbara Fusar-Poli/Maurizio Margalio sont détenteurs du titre européen 2001 de la danse, alors que Marina Annissina/Gwendal Peizerat avaient ravi cette couronne européenne en 1999.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article