Coup d'envoi du carnaval en Suisse

Ouverture des feux par le Prince du Carnaval de Lucerne. Keystone

Début, ce vendredi, des festivités à Fribourg et à Monthey. Le carnaval bat son plein en Suisse alémanique depuis jeudi et jusqu'à «Mardi Gras». Les manifestations de la ville de Lucerne sont particulièrement prisées.

Ce contenu a été publié le 23 février 2001 - 15:40

Près de 10 000 personnes étaient présentes jeudi à l'aube à Lucerne pour assister au début du carnaval. L'après-midi, ils étaient près de 20 000 à suivre le cortège. Les festivités vont durer jusqu'à «Mardi gras», aux sons des Guggenmusik.

Ce n'est pas seulement Lucerne, mais toute la Suisse centrale qui est entrée dans la danse jeudi. Les habitants de Schwytz, Uri, Zoug sont descendus déguisés dans les rues.

A Soleure, ce sont plusieurs milliers d'habitants qui ont assisté à l'ouverture de la manifestation tandis que les fous habillés de couleurs criardes déambulaient dans les rues. La cérémonie du tir de confettis au canon, prévue samedi, est un moment particulièrement prisé. Frauenfeld, dans le canton de Thurgovie, n'est pas en reste.

En Suisse romande, le carnaval va débuter ce week-end à Fribourg et en Valais. Tandis qu'il bat son plein au Tessin depuis plusieurs semaines, c'était au tour de Bellinzone d'entrer dans la danse jeudi.

Mais les villes qui résonneront aux sons des Guggenmusik sont trop nombreuses pour toutes les citer. Une recherche sur le site Internet de Suisse Tourisme, en lien ci-dessous, permet d'en avoir une liste plus exhaustive.

Le carnaval va durer jusqu'au mercredi des cendres dans les cantons catholiques. Les protestants reprendront le flambeau peu après. Le célèbre carnaval de Bâle va débuter le 5 mars prochain.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article