Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coupe du monde Un club de football brésilien à Bâle, le rêve d'Edson

Le rêve d’Edson Dias, qui vit depuis 28 ans en Suisse, est de créer une école de football pour les jeunes de Bâle, sa ville d’adoption. Une idée que cet ancien footballeur cultive depuis longtemps et qui pourra être concrétisée l’année prochaine.

Edson Dias a commencé à jouer au football à l’âge de 10 ans au sein du club brésilien de Santos. Au cours de sa carrière, il a évolué dans plusieurs championnats étrangers, dont celui de Suisse.

Créer une école de football, cela ne se fait cependant pas du jour au lendemain. Edson Dias a d’abord dû fonder un club amateur senior et disputer le championnat local, en commençant par le bas, soit depuis la cinquième ligue. En contrepartie, la ville lui a fourni de bonnes infrastructures, dont des terrains en gazon synthétique. C’est ainsi qu’est né en 2003 le Fooball Club Brasile Basilea (FCBB). Le projet a peu à peu pris de l’ampleur et l’équipe pourrait être promue cette année en quatrième ligue.

Les joueurs sont pour la plupart d’origine brésilienne, mais l’équipe compte également dans ses rangs un Angolais, un Marocain et un Ghanéen. Leur dénominateur commun est de comprendre le portugais. L’entraîneur est un helvético-brésilien. Edson Dias, 58 ans, ne joue plus mais il occupe le poste de président du FCBB. Son frère Wellington, 41 ans, est son adjoint et figure parmi les titulaires de l’équipe.

Le rêve de créer une école de football devrait être concrétisé l’année prochaine. «La demande est forte et je trouve que c’est un projet éducatif important. Même en Suisse, il y a des problèmes avec les jeunes», affirme Edson Dias.

Images: Thomas Kern, swissinfo.ch
Texte: Claudinê Gonçalves, swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.