Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Cleveland contre Wall Street»: carton en France

Pas moins de 25'000 spectateurs ont déjà vu le film, une co-production franco-suisse, au terme de la première semaine sur les écrans français, indique jeudi Swiss Films, l'organe de promotion du cinéma suisse. Il sera lancé le 9 septembre en Suisse alémanique et le 15 en Suisse romande.

Dans Cleveland contre Wall Street, le réalisateur du film Le génie helvétique met en scène un procès contre 21 banques accusées être responsables de l'expulsion de 20'000 familles à Cleveland, victimes des montages financiers douteux des banques de Wall Street.

Les protagonistes et les preuves sont véridiques, mais le procès est fictif, car dans la réalité, les banquiers de Wall Street ont réussi à éviter la tenue d'un procès.

Les commentaires des médias français soulignent l'honnêteté intellectuelle de la démarche de Jean-Stéphane Bron, qui n'hésite pas à substituer le dispositif cinématographique à celui, défaillant, de la justice, relève Swiss Films.

Le quotidien Le Monde, qui a mis le sujet à sa une et lui a consacré une pleine page le jour de la sortie du film, qualifie Jean-Stéphane Bron de «documentariste suisse parmi les plus vigoureux du moment». Libération et le Nouvel Observateur lui ont réservé deux voire trois pages, alors que des journaux économiques en font un phénomène.

Les journaux télévisés de TFI, de France 2, de France 3, d'Arte et de M6 ont parlé du film. France 2 a même organisé un débat avec deux économistes renommés. Face au succès du film et aux demandes des salles, le distributeur a décidé de faire passer le nombre de copies de 40 à 50.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×