Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Amnistie fiscale italienne: le Tessin respire

Arrivée à échéance vendredi, la 3e amnistie fiscale décrétée par l’Italie a eu moins d'impact que la place financière tessinoise le craignait. Sans que cette dernière soit en mesure de fournir des chiffres précis.

L’association des banquiers tessinois s'appuie sur des indications de la Banque nationale italienne. Son directeur Franco Citterio a indiqué que, selon les données enregistrées jusqu'à la mi-février, les Italiens ont régularisé leur situation sur des montants non déclarés d'environ 85 milliards d'euros. Sur cette somme, 60 milliards proviennent de Suisse, surtout du Tessin, mais seuls 25 milliards sont retournés en Italie.

Pour le reste, il s'agit de ce qu'on appelle un rapatriement juridique. L'argent reste donc physiquement en Suisse. De nombreuses banques ont pu récupérer une grande partie de l'argent régularisé via leurs filiales en Italie ou par l'intermédiaire d'un rapatriement juridique.

La troisième amnistie fiscale du gouvernement italien a été lancée en septembre 2009 par le ministre italien des finances et de l'économie Giulio Tremonti. Elle a été prolongée jusqu'en avril, mais cette prolongation concerne avant tout l'immobilier.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.