Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hommage mondial à Jean-Paul II

Des dirigeants du monde entier ont pris congé du pape vendredi à Rome.

(Keystone)

Des millions de personnes et une foule de dirigeants venus du monde entier ont assisté vendredi matin aux obsèques grandioses du souverain pontife au Vatican.

Plusieurs rois et reines et au moins 70 présidents et Premier ministres - dont le président de la Confédération Samuel Schmid - étaient présents à cette cérémonie aux côtés d’une douzaine de leaders d’autres religions.

Célébrée sur le parvis e la basilique Saint-Pierre, la messe a durée deux heures trente. Alors que les cloches sonnaient le glas, le cercueil du pape a ensuite été porté dans la crypte dans laquelle Jean-Paul II a été inhumé.

Dans la foule, des banderoles «Santo Subito» (Saint tout de suite) réclamaient même la canonisation immédiate du souverain pontife.

Dès l'aube, un flot hummain a envahi les abords du Vatican. Fermée durant la nuit pour des raisons de sécurité, la place Saint-Pierre a été ouverte vers 7 heures du matin pour laisser place au lent défilé des fidèles qui ont dû passer sous des portiques de sécurité avant de pénétrer sur l'esplanade, sous un ciel légèrement voilé.

Des dizaines de milliers de personnes ont veillé toute la nuit dans les environs pour être sûres de pouvoir assister aux obsèques du souverain pontife qui se sont déroulées sur le parvis de la basilique. Les bénévoles de la Croix-Rouge italienne ont distribué café et couvertures aux fidèles qui avaient bravé le froid et l'humidité de la nuit.

Une cérémonie grandiose

La messe, qui a débuté à 10 heures, a été célébrée par le cardinal allemand Joseph Ratzinger, 77 ans, doyen du collège des cardinaux et proche du pape défunt.

Après cette cérémonie, Jean Paul II, décédé samedi dernier à l'âge de 84 ans, a été inhumé dans la crypte située sous la basilique Saint-Pierre, à même la terre et sans sarcophage conformément à ses dernières volontés dévoilées jeudi dans son testament.

Les obsèques du pape le plus médiatique de l'histoire de l'Eglise, chef spirituel de plus d'un milliard de catholiques, ont été retransmises en direct à travers le monde entier.

Selon les médias italiens, plus de deux millions de personnes ont défilé entre lundi soir et jeudi soir devant le catafalque du pape exposé à l'intérieur de la basilique, et au moins autant de fidèles ont assisté à ses obsèques.

Princes de l’Eglise et maître du monde

Tous ne pouvaient évidemment pas être Place Saint-Pierre. Les premiers rangs ont été réservés aux dignitaires de l'Eglise et aux 200 personnalités et dirigeants venus du monde entier, pour lesquels ont été installées des centaines de chaises durant la nuit.

Parmi eux, le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, le président américain George W. Bush, le Premier ministre britannique Tony Blair et le président français Jacques Chirac, mais aussi les présidents israélien Moshé Katsav et iranien Mohammad Khatami. La Suisse, de son côté, était représentée par le président de la Confédération Samuel Schmid et par les évêques helvétiques.

Des écrans géants disséminés le long de via della Conciliazione, la grande avenue qui va du Tibre jusqu'aux marches de Saint-Pierre, ont diffusé dès les premières heures de vendredi des films sur le pontificat de Jean Paul II et sur ses voyages, avant de retransmettre la cérémonie.

Arrivés trop tard et n'ayant aucune chance de parvenir même à l'entrée de la via della Conciliazione, de petits groupes de pèlerins ont décidé de rebrousser chemin vers le centre de Rome pour aller suivre la messe de requiem sur les grands écrans installés au Circo Massimo, vaste étendue herbeuse située entre le Palatin et l'Aventin, qui fut le site des courses de chars dont raffolait l’Empire romain.

swissinfo et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.