Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L’armée dépolluera ses terrains. A grand prix

L'armée suisse devra consacrer plus d'un milliard de francs ces prochaines années pour assainir ses zones d'exercice. Contaminés par des métaux lourds ou des résidus de lance-flammes, les sols et buttes polluées constituent un danger pour les eaux souterraines.

Les géologues ont recensé 1500 sites suspects. Dans certaines communes, ils ont repéré des douzaines d'emplacements fortement pollués, a indiqué Sebastian Hueber, porte-parole du ministère de la Défense, confirmant un article de l’hebdomadaire dominical alémanique Sonntagszeitung. Les cantons les plus touchés sont Berne, Fribourg, Vaud, St-Gall, Zurich et celui du Tessin.

Le canton de Berne, avec la place d'armes de Thoune, est le plus fortement concerné avec 400 endroits dénombrés. Les tirs de l'armée sont la principale source de pollution. Le cadastre des sites contaminés mentionne par exemple 330 lieux chargés en plomb.

La dépollution sera lente et chère. Les experts estiment que les opérations d'assainissement dépasseront le milliard de francs, précise la Sonntagszeitung.

swissinfo.ch et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.