Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'hiver est de retour en Suisse

Le retour de l'hiver a surpris tout le monde, ici à Motto Bartola, en-dessus d'Airolo.

(Keystone)

L'hiver a fait un retour en force en Suisse durant le week-end de Pentecôte. Plusieurs stations des Alpes ont été coupées du monde. Les cols restent fermés.

La liaison ferroviaire vers Zermatt a dû être interrompue en raison d'un risque d'éboulement de blocs de rocher.

A trois semaines de l'arrivée de l'été, la neige est tombée par endroit jusqu'à 900 mètres en Suisse dimanche. Météosuisse explique que ces chutes de neige, dues à une descente d'air polaire, ne sont pas exceptionnelles à cette époque.

Conséquence, l'atmosphère en a été rafraîchie, à l'instar de ce qui s'est passé dans plusieurs pays européens. En plaine, le mercure n'a guère dépassé les 10 degrés dimanche et lundi, alors que les températures excédaient encore les 20 degrés samedi.

Touristes bloqués dans l'Oberland

Les touristes venus pour le week-end de la Pentecôte dans les Alpes ont dû s'armer de patience. Dans l'Oberland bernois, les stations de Grindelwald et Wengen ont été coupées du monde lundi de midi à 17 heures. Des arbres tombés sur la chaussée bloquaient la circulation.

Des arbres ont également endommagé les lignes de contact des Berner Oberland Bahnen et des Jungfraubahnen. Tout le réseau ferroviaire de la zone a été paralysé.

Quelque 400 touristes ont ainsi dû faire preuve de patience lundi à la Jungfraujoch (3580 mètres), qu'ils avaient rejointe durant la matinée. En raison de l'interruption du trafic ferroviaire, ils ont dû attendre jusqu'en soirée au sommet de la montagne.

Mardi matin, la situation s'est peu à peu normalisée dans l'Oberland bernois. Seule la ligne de chemin de fer entre Interlaken et Lauterbrunnen est encore fermée. Un service de bus a été mis en place. Parallèlement, la liaison ferroviaire entre Interlaken et Grindelwald a été rétablie.

400 personnes coupées du monde

Dans les Grisons, le Calancatal, près d'Arvigo, a été le théâtre d'un important éboulement dans la nuit de lundi à mardi. Le tiers d'une masse rocheuse instable d'environ 300'000 m3 s'est détaché. De nouveaux éboulements se sont produits mardi matin. Il n'y a jusqu'ici pas eu de blessé.

Environ 400 personnes sont néanmoins bloquées dans le village. La route n'a pas été touchée par l'éboulement, a indiqué mardi le département cantonal des travaux publics.

Par mesure de sécurité, les spécialistes ont renoncé à provoquer la chute des roches avec des explosifs. Selon eux, l'ensemble de la masse rocheuse devrait s'effondrer au cours de la semaine prochaine. Les zones habitées d'Arvigo ne devraient pas être touchées.

Liaison vers Zermatt interrompue

Dans le Haut-Valais, la neige tombée en abondance à partir de 1000-1200 mètres a entraîné la fermetures de certaines routes de montagne, notamment entre Täsch et Zermatt. Malgré ces conditions, peu d'accidents se sont produits et personne n'a été blessé, a communiqué la police cantonale valaisanne.

Quant à la liaison ferroviaire vers Zermatt, elle a été interrompue tard lundi soir entre Stalden et St-Niklausen par mesure de sécurité. Un risque d'éboulement de blocs de rocher est en effet devenu plus aigu du fait des intempéries de ces derniers jours.

Depuis plusieurs mois, ces rochers sont en mouvement près du lieu-dit 'Kipferwald', a précisé le porte-parole de la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn. C'est pourquoi des senseurs avaient été installés dans la roche, lesquels indiquent maintenant la possibilité d'un éboulement plus ou moins imminent.

Cols fermés

Le retour de l'hiver a également entraîné la fermeture temporaire des cols du Grimsel, du Nufenen, de l'Oberalp, du San Bernardino, de la Furka, du Susten et du Simplon. Pour ce dernier, les automobilistes peuvent charger leur véhicule sur le train entre Brigue et Iselle (I).

Au col du Grimsel, il est tombé jusqu'à 80 centimètres de neige, a précisé MétéoSuisse. Les précipitations ont varié entre 60 et 100 litres d'eau par mètre carré dans les Alpes centrales et orientales ainsi qu'au Tessin. Le Jura et le Plateau romand ont été relativement épargnés avec 10 à 20 litres alors que Genève n'a été arrosée que d'une dizaine de litres par mètre carré.

swissinfo et les agences

Encore du froid

Aujourd'hui, le temps restera nuageux et pluvieux en Suisse romande, en Valais, en Suisse alémanique, ainsi que dans le nord et le centre des Grisons, selon Météosuisse.

En cours d'après-midi, les précipitations diminueront néanmoins. La limite des chutes de neige oscillera entre 1100 et 1400 mètres. Le mercure affichera environ 10 degrés cet après-midi. En montagne, le vent de secteur ouest à nord-ouest sera modéré.

Au sud des Alpes, le temps sera en revanche en partie ensoleillé. En Engadine, le ciel sera nuageux avec quelques précipitations. Les températures n'excéderont pas 20°.

Mercredi, les dernières précipitations tomberont le matin, surtout le long des Préalpes. Le temps sera ensuite sec. Il fera autour des 16 degrés. De jeudi à samedi, le ciel sera changeant au nord, avec de nouvelles précipitations. Au sud, le temps restera en partie ensoleillé jusqu'à samedi, des averses isolées n'étant toutefois pas exclues.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×