Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La plus forte irruption de l'hiver depuis 55 ans

30 cm de neige sont tombés à Parpan, dans les Grisons.

(Keystone)

Jusqu'à 120 centimètres de neige sont tombés dans les Alpes suisses au cours des trois derniers jours. Et selon les météorologues, la tendance va encore augmenter.

Les responsables du tourisme des stations d'hiver se réjouissent et comptent avec une saison record.

Bonne nouvelle pour les amateurs de glisse impatients de ressortir de la cave skis et snowboards: une épaisse couche de neige a recouvert les Alpes ce week-end. Les sommets grisons sont les mieux lotis.

Il est tombé par endroit plus d'un mètre de neige depuis vendredi. Cela faisait 50 ans qu'il n'avait plus neigé autant au mois de novembre, selon Météosuisse. Quelque 62 centimètres d'or blanc sont tombés à Davos (Grisons) en l'espace de 24 heures. Il faut remonter à 1952 pour retrouver des chutes de neige plus abondantes en l'espace d'un jour.

Avec les flocons tombés depuis vendredi, la couche de neige atteint déjà 87 centimètres d'épaisseur dans la station grisonne. Au Weissfluhjoch, un sommet culminant à 2540 mètres au-dessus de Davos, la couche de neige atteint 1,10 mètre.

Les flocons ont été moins abondants dans le reste du pays. Depuis vendredi, il est tombé au total 72 centimètres de neige à Braunwald (Glaris) et à Unteriberg (Schwytz). Les Alpes valaisannes sont moins bien loties. La couche d'or blanc se limite à 19 centimètres à Zermatt.

Mais les précipitations ne sont pas terminées. Les météorologues annoncent que jusqu'à lundi soir la limite des chutes de neige s'abaissera à 800-1000 mètres sur l'ouest de la Suisse, voire même 500 mètres sur l'est.

Retour des risques d'avalanche

Cette arrivée fracassante de la neige marque aussi le retour d'un danger bien connu de la saison hivernale: les avalanches.

Selon l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches (ENA), il est tombé entre 80 centimètres et 1,20 mètre de neige depuis la nuit de jeudi à vendredi au-dessus de 1500 mètres sur le versant nord des Alpes à l'est du col du Susten, dans le nord des Grisons, dans la Silvretta et dans le Samnau. Dans ces régions, le danger d'avalanche est marqué, met en garde l'ENA.

De son côté, ViaSuisse a mis les automobilistes en garde contre des conditions de circulation hivernales au-dessus de 900 mètres. Les cols de l'Albula, du Chasseral, de la Flüela, de la Forcola di Livigno, du Splügen et du Weissenstein ont été interdits à la circulation. Douze autres cols alpins sont déjà fermés. Plusieurs accidents se sont produits sur les routes rendues glissantes par la neige, sans toutefois faire de blessés.

Les stations optimistes

Cette irruption rapide et massive de la neige fait bien sûr la joie des responsables des stations d'hiver. Ils espèrent pourvoir désormais compenser la saison 2006-2007 qui avait été mauvaise en termes de vente d'abonnements de ski à cause de la douceur des températures.

Aux Grisons, les responsables espèrent ouvrir la saison avec une semaine d'avance sur ce qui avait été prévu. Suite aux chutes de neige des trois derniers jours, les stations travaillent d'ailleurs d'arrache-pied pour préparer les pistes.

L'optimisme est également de mise dans l'Oberland bernois où on espère vendre plus d'abonnement que l'an dernier. Eduardo Zwyssig, de «Gstaad-Saanenland Tourisme» table sur une ouverture des premiers domaines skiables le 1er décembre.

Et son collègue des Grisons Gieri Spescha de conclure: «Il est maintenant important que les gens de la plaine remarquent que l'hiver est arrivé.»

swissinfo et les agences

Enneigement artificiel

En Suisse, environ 20% des pistes de ski sont enneigées avec des canons à neige.

C'est deux fois plus qu'il y a 5 ans et quatre fois plus qu'il y a 10 ans. Les experts et les remontées mécaniques estiment que l'usage de ces canons va encore doubler au cours des 5 prochaines années.

La Suisse compte cependant moins de pistes enneigées artificiellement que l'Autriche, l'Italie et la France.

Fin de l'infobox

Moins de pertes que prévu

L'hiver 2006-2007 fut l'un des moins enneigé des dernières décennies.

Pour le tourisme suisse, les pertes ont cependant été moins grandes que ce qui avait été craint.

L'hôtellerie a même pu finalement annoncer une bonne saison d'hiver 2006-2007 en raison de la venue des touristes étrangers.

Les remontées mécaniques ont en revanche enregistré une baisse de 5%.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.