Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le nouveau pape déplaît à un Suisse sur deux

La porte du Vatican restera fermée aux femmes.

(Keystone Archive)

Selon un sondage, la moitié des Suisses désapprouve l'élection du nouveau pape Benoît XVI.

Une large majorité, 80%, n'est pas d'accord avec ses positions sur la contraception, le célibat des prêtres et l'ordination des femmes.

Un Suisse sur deux n’est pas satisfait de l’élection de Joseph Ratzinger, selon un sondage réalisé par l’institut DemoSCOPE pour le compte de la télévision alémanique SF DRS.

29% des personnes interrogées ne trouvent «pas très bien» le choix du conclave et 20% «pas bien du tout». A l'inverse, 20% le trouvent «bien» et 8% seulement «très bien».

Par ailleurs, 81% des Suisses estiment que le pape devrait autoriser les prêtres à se marier. 13% préfèrent qu'ils restent célibataires. L'ordination des femmes est approuvée par 76% des sondés, contre 19% qui la rejettent.

Enfin, 86% des personnes interrogées pensent que la contraception doit être autorisée contre 7% qui souhaitent le maintien de son interdiction par l’Eglise catholique.

Un souhait non exaucé

Les résultats du sondage ne sont pas surprenants. Avant l’élection, la population helvétique avait déjà exprimé le souhait de voir un pape plus progressiste succéder à Jean Paul II. Un vœu qui était également présent au sein même de l’Eglise catholique.

Un sondage réalisé avant la nomination du nouveau souverain pontife révélait qu’environ trois quarts des catholiques espéraient que le nouveau pape aurait des positions plus progressistes sur le célibat des prêtres et l’ordination des femmes.

Par ailleurs, une majorité des sondés souhaitaient alors un pape plus jeune, dont l’âge ne devrait en tous les cas pas dépasser 60 ans.

Rencontre avec la presse

Samedi, Benoît XVI a donné sa première conférence de presse. En fait, il s'agissait davantage d'une prise de contact.

Le souverain pontife a lu des messages en plusieurs langues devant plus d'un millier de représentants des médias et de pélerins. Il est reparti au bout d'un quart d'heure sans répondre aux questions des journalistes, comme l'avait annoncé le Vatican.

Benoît XVI a espéré poursuivre le dialogue «ouvert et sincère» avec la presse, dont son prédécesseur Jean Paul II avait été «le grand artisan».

swissinfo et les agences

Faits

49% des sondés ne sont pas satisfaits de l’élection de Joseph Ratzinger, contre 28% qui l’approuvent.
81% estiment que le pape devrait autoriser les prêtres à se marier. 13% préfèrent qu'ils restent célibataires.
L'ordination des femmes est approuvée par 76% des sondés, contre 19% qui la rejettent.
86% pensent que la contraception doit être autorisée contre 7% qui souhaitent le maintien de son interdiction.

Fin de l'infobox

En bref

- Le sondage a été réalisé les 20 et 21 avril par l’institut DemoSCOPE pour le compte de la télévision alémanique SF DRS.

- L’institut a interrogé 1012 Suisses et Suissesses âgés de plus de 15 ans (704 Alémaniques, 206 Romands et 102 Tessinois).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.