Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les douanes suisses saisissent plus de drogue

Les douaniers suisses travaillent plus efficacement.

(AFD)

Durant le premier semestre 2004, le Corps suisse des gardes-frontières a mis la main sur plus de 200 kilos de cocaïne et d’héroïne.

Les douaniers suisses mettent en avant l’efficacité de leur travail pour expliquer cette augmentation.

«Notre travail est devenu plus efficace grâce à une meilleure collaboration avec les forces de l’ordre en Suisse et à l’étranger», souligne Rodolfo Contin, du Corps suisse des gardes-frontières.

Résultat: les douaniers ont saisi 147 kilos de cocaïne et 64 kilos d’héroïne durant les six premiers mois de l'année, soit plus du double que durant le premier semestre 2003.

Quelque 183'000 doses de substances psychotropes comme l'ecstasy ou les amphétamines ont également été saisies (51 500 en 2003). Quant aux quantités de khat (une plante stimulante issue de la corne de l’Afrique), elles, ont grimpé de 428 à 696 kilos.

En revanche, avec 69 kilos, le total de marijuana et de haschisch saisi aux frontières a diminué de moitié.

La mode de la cocaïne



«Le boom du cannabis et le tourisme qu’il génère prend fin, affirme Rodolfo Contin. La consommation de cocaïne, elle, continue d’être à la mode. Et ce dans toute l’Europe.»

Qui poursuit : «Nous constatons également un changement dans le mode de transport des drogues. De plus en plus de passeurs utilisent le train à la place de l’avion.»

Dans son bilan semestriel, le Corps des gardes-frontières fait l’inventaire d’autres infractions. Ainsi, les douaniers ont intercepté 3800 personnes entrées illégalement en Suisse au cours du premier semestre, soit 5 % de moins que lors de la même période de 2003.

Mais - à l’ouest de la Suisse - ces arrestations ont augmenté de 10 % avec 2300 cas dont 1600 dans la région de Genève.

Des arrestations en hausse



Et ça n’est pas tout. Grâce à des avis de recherche ou des soupçons d'activités criminelles, les douaniers suisses ont arrêté près de 19'000 personnes remises aux polices cantonales, soit une hausse de 10 %.

En revanche, le nombre de personnes refoulées a diminué, passant de 50 426 à 43 456.

Ces refoulements s'expliquent principalement par l'absence de documents de transit ou de visas. Le Corps des gardes-frontières a également mis la main sur près de 1000 documents falsifiés.

Enfin, les cas de violence contre les gardes-frontière ont augmenté dans les régions de Bâle et Genève. Huit agressions ont été enregistrées depuis le début de l’année.

swissinfo avec les agences

Faits

En 2004, les douaniers ont intercepté 958 personnes en provenance d’Afrique, 518 d’Asie, 405 de Serbie-Monténégro et 218 de Turquie.
Les gardes-frontières ont refoulé près de 20'000 personnes à la frontière allemande, 13'000 à la frontière française, 7500 à la frontière italienne et 3300 à la frontière autrichienne.

Fin de l'infobox

En bref

Saisies des douanes:
147 kilos de cocaïne
64 kilos d’héroïne
69 kilos de cannabis
183'000 doses de psychotropes
696 kilos de khat

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×