Navigation

Moins de fumée passive pour les poumons suisses

L'exposition quotidienne à la fumée passive en Suisse continue de baisser. L'an dernier, moins d'un sixième de la population en a respiré pendant une heure par jour, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les jeunes de 20 à 24 ans sont les plus exposés au tabagisme passif.

Ce contenu a été publié le 20 septembre 2010 - 16:28
swissinfo.ch et les agences

Selon l'enquête suisse sur le tabagisme, réalisée auprès d’une population âgée de 14 à 65 ans, en 2009, 15% de la population étaient exposés au tabagisme passif pendant au moins sept heures par semaine. En 2002, ce taux était de 35%, a communiqué lundi l’OFSP.

Les adolescents et les jeunes adultes constituent les groupes les plus exposés à la fumée passive. Chez les 14-19 ans, 29% le sont au moins une heure par jour. Cette proportion monte à 40% chez les 20-24 ans, où se trouve le plus grand nombre de fumeurs (39% en 2009).

Les lieux où l'exposition est la plus importante sont les restaurants, cafés et bars. Dans ces établissements, environ 60% des personnes respirent de la fumée passive, alors qu'elles étaient 87% en 2001.

L'an dernier, l'exposition sur un lieu de travail ne concernait plus que 32%, contre 54% en 2001. Ce recul est dû à l'augmentation des interdictions de fumer dans les entreprises.

La baisse s'est accélérée depuis 2008 en raison des interdictions de fumer introduites dans certains cantons, note l'OFSP. Toutefois, près de la moitié (46%) de la population résidant dans de tels cantons indiquent avoir été exposée au tabagisme passif.

Selon l'OFSP, les trois quarts de la population étaient favorables l'an dernier à une interdiction générale de fumer dans les restaurants, cafés et bars.

Les interdictions de fumer sur le lieu de travail étaient soutenues par 91% de la population. Chez les fumeurs, ce taux se montait à 85%, contre 63% en 2006. D’ailleurs, 21% des fumeurs indiquent avoir diminué leur consommation de tabac suite aux interdictions.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.