Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de reconnaissance pour les hommes

Les hommes suisses sont de plus en plus stressés.

(Keystone)

Un mouvement masculin a été lancé mardi à Berne. Il veut contribuer au débat sur l’égalité entre hommes et femmes et sur le rôle de l’homme dans la société.

Les fondateurs de maenner.ch déclarent que les hommes suisses sont soumis à une pression constante et qu’ils ont besoin de rétablir l’équilibre entre travail et loisirs.

Le «forum pour les hommes, l’émancipation et la politique» se considère comme une organisation faîtière rassemblant les différentes organisations masculines. Il promet de représenter les intérêts des hommes au niveau fédéral.

Certes, les hommes ont encore la haute main sur la politique. Mais cela ne veut pas dire que les sujets qui les concernent sont toujours inscrits à l’agenda politique, explique Andi Geu, l’un des fondateurs du nouveau forum.

Coûts de la santé

Ce philosophe et sociologue de Berne indique que les hommes sont souvent soumis à une forte pression au travail. Or les statistiques de la criminalité et de la santé montrent que les hommes ont tendance à moins bien gérer le stress que les femmes.

«Notre travail et nos conditions de vie ont été créés par un système dominé par des hommes mais qui, en réalité, ne représente pas les intérêts de la majorité», ajoute Andi Geu.

«Pour nous, un des thèmes important est la politique de la santé, poursuit-il. Il y a en effet tellement de coûts qui résultent des conditions de travail – tellement de journées de maladie, tellement de problèmes psychologiques.»

Andi Geu souligne que ces problèmes ont forcément un impact sur les familles. «Nous ne parlons pas assez des coûts résultant de nos conditions de vie et de travail. Je pense que si nous créons un cadre offrant des conditions de qualité pour nous tous – hommes et femmes – nous serons capables de réduire de beaucoup ces coûts.»

Les femmes pionnières

Andi Geu concède que maenner.ch n’aurait probablement pas vu le jour sans le succès du mouvement des femmes. Mais il souligne qu’il serait faux de penser que les hommes ont tiré profit de la discrimination à l’encontre des femmes.

«C’est un fait que nous vivons encore dans une société sexiste, cela ne signifie pas pour autant que chaque homme en bénéficie, insiste-t-il. C’est le mouvement des femmes qui a fait bouger les choses et qui a conduit les hommes à réagir à ces changements. Maintenant, il est de notre responsabilité de trouver un nouvel équilibre.»

Les sept fondateurs du forum sont tous alémaniques. Ils espèrent cependant trouver un écho dans les autres régions linguistiques et prendre ainsi une dimension véritablement nationale.

«Nous voulons que notre voix soit prise au sérieux dans le débat politique», explique encore Andi Geu.

Le forum est ouverts à tous les hommes (et femmes) qui soutiennent les buts de l’organisation, c’est-à-dire l’égalité entre les sexes, mais aussi des «structures économiques et sociales bénéfiques pour les gens».

swissinfo, Morven McLean
(Traduction de l’anglais: Olivier Pauchard)

Faits

maenner.ch a été lancé à Berne le 28 juin.
L’organisation se décrit elle-même comme un forum national pour les thèmes concernant les hommes dans la politique.
Le forum milite également pour une complète égalité entre les sexes.
Tous ceux (et celles) qui soutiennent les buts du forum peuvent en faire partie.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.