Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'UDC Vaud s'aligne de justesse

L'UDC vaudoise a voté mardi soir pour l'exclusion de la section grisonne. Réunis à Poliez-le-Grand, les délégués ont pris cette décision de justesse, par 78 voix contre 70 et 0 abstentions.

Un premier vote a eu lieu sur l'éviction du parti de la ministre Eveline Widmer-Schlumpf, élue au gouvernement le 12 décembre 2007 en lieu et place du candidat officiel Christoph Blocher. Ici, le résultat s'est révélé beaucoup plus net: 114 voix pour, 28 contre et 3 abstentions. Les débats se sont déroulés à huis-clos. La discussion a été longue et animée.

L'UDC vaudoise, comme la bernoise, a longtemps passé pour plus modérée que la direction nationale du parti en raison de ses racines agrariennes. Ce courant semble désormais minorisé au sein de la section.

A l'exception de l'UDC bernoise, toutes les sections cantonales ont jusqu'ici suivi la position de l'UDC suisse. Fribourg et Neuchâtel se prononcent mercredi. Glaris, Schaffhouse, Thurgovie et Jura doivent encore le faire, mais leurs comités directeurs ont déjà pris position pour l'exclusion de la section grisonne.

Quoiqu'il en soit, ce vote des sections cantonales est indicatif. C'est une prise de pouls de la base destinée aux membres du comité central suisse qui doit lancer la procédure d'exclusion de la section grisonne le 17 mai.

Le parti national ne peut pas exclure un membre individuel. Il a donc sommé la section grisonne d'exclure Eveline Widmer-Schlumpf, ce que le parti cantonal a refusé de faire. L'UDC suisse veut donc exclure la section en entier.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×