Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roger Federer battu au Masters de Shanghaï

Roger Federer, une finale de folie et une vraie déception à Shangai!

(Keystone)

L'Argentin David Nalbandian a battu Roger Federer en 5 sets lors de la finale du Masters de tennis, dimanche à Shanghai.

Une finale de folie, qui a duré plus de 4h30, et a connu un suspense terrible jusqu'à son issue.

«David a mérité de gagner. Cette fois-ci, il m'a eu!» constatait le tennisman bâlois à l'issue de la finale.

Il n'aura manqué que deux points à Roger Federer pour conclure sa saison 2005 sur un dernier exploit. A Shanghaï, le N° 1 mondial a perdu son titre du Masters en s'inclinant en finale devant David Nalbandian après un marathon de 4h 34'.

Finale de folie... Deux sets gagnés 7-6 par Federer, puis la glissade, causée par l'épuisement: 6-2 et 6-1 pour Nalbandian, et, malgré un vrai retour en force du Bâlois lors du dernier set, 7-6 encore pour l'Argentin.

La persévérance de Nalbandian

La musculature et les réflexes de Roger Federer n'ont pas tenu sur la durée, après une pause d'un mois suite à une intervention à sa cheville droite.

«Il y a trois semaines, je pouvais à peine marcher, relève Roger Federer. C'est pourquoi je suis particulièrement fier de mon parcours dans ce Masters. Je crois avoir vécu l'une des plus belles semaines de ma carrière».

Le Bâlois a tout donné pour gagner au tie-break les deux premiers sets. Et malgré ce score qui lui était si défavorable, David Nalbandian n'a pas cédé une seule seconde au découragement.

Le sursaut de Federer dans le cinquième set est dû à la fois à son incroyable refus de la défaite et à la fébrilité de Nalbandian, qui passe pour l'un des joueurs les plus émotifs du Circuit à l'instant de conclure.

«Les deux premiers sets m'ont coûté très cher. Au cinquième, je ne pensais honnêtement pas être en mesure de gagner. Je voulais seulement rendre la vie un peu difficile à Nalbandian. Jamais je n'aurais imaginé un tel retournement de situation. A 6-5 30-0, j'y ai cru bien sûr. Mais j'ai trop mal servi à cet instant», admet Roger Federer.

Records ratés pour Federer

Nalbandian est devenu dimanche le premier Argentin à gagner le tournoi depuis Guillermo Vilas en 1974 et a privé son adversaire de plusieurs records. Federer, double tenant du titre, tentait en effet de devenir le premier joueur à remporter trois fois d'affilée le Masters depuis Ivan Lendl (1985-87).

Le numéro un mondial, qui a remporté 81 matches cette année, contre seulement quatre défaites, n'avait plus été battu depuis son revers en demi-finale de Roland-Garros contre Rafael Nadal le 3 juin. Il n'était plus qu'à un succès du record de pourcentage de victoires de l'ère Open détenu par John McEnroe (82-3) depuis 21 ans.

Roger Federer a qualifié cette année 2005 de «fantastique». «A un certain moment, j'ai même pensé que j'étais réellement invincible, dit-il. La priorité était de défendre mon titre de Wimbledon et ma place de no 1 mondial. J'ai atteint ces deux objectifs».

Forfaits en pagaille

Cette édition 2005 du Masters a été marquée par plusieurs forfaits - Nadal, Safin, Hewitt, Roddick, Agassi. Comme Gaudio, Nalbandian ne doit d'ailleurs sa participation au Masters qu'à l'avalanche de défections qui a décimé l'épreuve. Il a été rappelé à la dernière minute pour suppléer l'Américain Andy Roddick, blessé au dos.

Le premier Argentin à se hisser en finale du Masters depuis la victoire de Guillermo Vilas en 1974 avait des arguments à faire valoir. Le toucher de balle et les qualités de contreur qui lui ont permis d'atteindre la finale de Wimbledon en 2002 lui ont aussi réussi sur la surface synthétique de Shanghai.

swissinfo et les agences

Faits

Lors de la finale des Masters de tennis à Shanghai, l'Argentin David Nalbandian (8) bat Roger Federer (1) 6-7, 6-7, 6-2, 6-1, 7-6.
Au cours de ces Masters, Federer avait battu le Croate Ljubicic et l'Argentin Coria.
Samedi, en demi-finale, il avait écrasé l'Argentin Gaudio en deux sets, 6-0, 6-0!

Fin de l'infobox

En bref

- Le Masters de tennis de Shanghai réunissent les huit meilleurs joueurs du monde pour une grande finale de la saison.

- Cette édition 2005 a été caractérisée par d'importantes défections: Nadal, Safin, Hewitt, Roddick et Agassi n'ont pas pu y participer.

- Roger Federer termine sa saison 2005 avec 11 trophées, dont ceux de l'US Open et de Wimbledon.

- En 2005, il a remporté 81 victoires et subi 4 défaites. Avant Shanghai, il n'avait plus perdu depuis le mois de mai (demi-finale à Roland Garros). Depuis, et malgré une pause d'un mois due à une opération à la cheville, il avait décroché 36 victoires consécutives.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.