Ecône ordonne de nouveaux prêtres intégristes

La Fraternité Saint-Pie X a ordonné huit prêtres et neuf diacres lundi à Ecône (Valais). Le Vatican juge ces ordinations «illégitimes».

Ce contenu a été publié le 29 juin 2009 - 15:41

La Fraternité Saint-Pie X procède chaque 29 juin à ces ordinations en latin, le jour de la fête de Saint-Pierre et Saint-Paul. Elles sont l'aboutissement de six ans d'enseignement suivis au séminaire d'Ecône. Cette année, la Fraternité procède aussi à une quinzaine d'ordinations en Allemagne et aux Etats-Unis.

Le Vatican a fait part de sa désapprobation le 17 juin déjà, déclarant ces ordinations «illégitimes». L'Eglise catholique officielle souligne que «tant que la Fraternité n'a pas une position canonique dans l'Eglise, ses ministres non plus n'exercent pas de ministères légitimes dans l'Eglise».

La Fraternité Saint-Pie X a été fondée en 1970 par l'évêque français Marcel Lefebvre en réaction aux changements apportés par le Concile Vatican II. L'ordination de quatre évêques intégristes, en 1988, avait conduit à leur excommunication et à un schisme au sein de l'Eglise catholique.

Le pape Benoît XVI tente un rapprochement avec le milieu intégriste. Mais malgré la récente levée de l'excommunication de ses évêques, la Fraternité rejette toujours le Concile Vatican II.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article