Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le procès du «drame de Gretzenbach» s’est ouvert

Six ans après l'effondrement d'un garage souterrain dans le canton de Soleure, cinq responsables de la construction sont jugés depuis ce lundi matin à Olten pour homicide par négligence. Le drame avait fait sept morts et trois blessés.

Le procès relatif à l'effondrement mortel d'un garage à Gretzenbach peut se tenir: le Tribunal de district d'Olten-Gösgen a rejeté les requêtes des défenseurs des cinq accusés demandant le renvoi de la procédure.

Les défenseurs ont en effet durement critiqué l'accusation qui, selon eux, a créé la confusion entre les «actes actifs» et «les éventuels manquements» de leurs clients. Les «actes actifs», soit les erreurs commises lors de la construction du garage souterrain en 1989, sont prescrits. «Les éventuels manquements» ne sont eux pas prescrits et c'est sur ce point seulement que le tribunal devra se prononcer. En d'autres termes, selon l’accusation, les accusés auraient pu agir après la construction pour éviter un possible effondrement.

Les accusés ne seront donc pas jugés pour les erreurs commises lors de la construction du garage souterrain en 1989, mais, selon le Tribunal, il était nécessaire d'évoquer ces faits dans l'acte d'accusation pour permettre de comprendre ce qui s'est passé lors de l'effondrement du garage souterrain le 27 novembre 2004, qui avait fait 7 morts (tous des pompiers) et 3 blessés.

Le procès doit durer au moins jusqu'à la fin du mois.

swissinfo.ch et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.