Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les bienfaits de la nature et du paysage sur la santé

Les paysages verts ont un effet positif sur la santé.

(imagepoint)

Le paysage et la nature ont des influences positives sur la santé de la population. Communément admise, cette corrélation est confirmée par l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Berne.

Selon les auteurs de la recherche, elle doit néanmoins davantage être prise en considération dans l'aménagement du territoire.

L'Institut universitaire de médecine sociale et préventive a été mandaté par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) et l'Association des médecins en faveur de l'environnement pour étudier spécifiquement le lien entre environnement et santé.

Se fondant sur la littérature existante, les chercheurs arrivent à la conclusion que les paysages naturels ou aménagés, tels qu'espaces verts, parcs urbains ou cours d'eau, ont des effets bénéfiques sur la santé physique, psychique et sociale de la population.

Un environnement attractif et facilement accessible incite par exemple à pratiquer davantage d'activités sportives.

De même, la présence d'arbres ou de prairies favoriser les sentiments positifs et réduit les frustrations, les colères et le stress. Quant aux parcs publics, ils sont des lieux de convergence sociale et encouragent de cette manière l'intégration.

Enfin, il apparaît que les enfants et les adolescents sont stimulés par les paysages naturels, en particulier par ceux qui comportent beaucoup de vert.

Une ressource

L'environnement est une ressource pour la santé mais il ne faut toutefois pas en tirer la conclusion que l'on vit mieux à la campagne que dans les villes, a toutefois prévenu Raimund Rodewald, directeur de la FP.

L'important est que dorénavant les différents milieux concernés collaborent mieux et tiennent davantage compte de la santé des gens dans la conservation et la mise en valeur des paysages urbains et ruraux.

L'Office fédéral de l'Environnement en est d'ailleurs conscient puisqu'il a fait de la santé l'un de ses quatre thèmes centraux pour les prochaines années, a noté Raimund Rodewald. Un groupe d'experts va maintenant analyser l'étude bernoise et développer des critères afin d'intégrer la question de la santé dans l'aménagement du territoire.

Un projet plus large

Selon le directeur de la FP, les résultats de cette étude peuvent également servir d'arguments pour la révision annoncée de la loi sur l'aménagement du territoire, ainsi que lors du débat sur l'initiative de plusieurs organisations environnementales visant à geler la surface des zones constructibles.

L'étude de l'Université de Berne s'inscrit dans le cadre plus large du projet «Paysage à votre santé», lancé par la FP et l'Association des médecins en faveur de l'environnement.

Celui-ci est soutenu par les offices fédéraux de la Santé publique et de l'Environnement.

swissinfo et les agences

Paysage à votre santé

L'étude menée par l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive s'inscrit dans le cadre d'un projet à grande échelle, «Paysage à votre santé», soutenu par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) et l'Association des médecins en faveur de l'environnement.

Ce projet à pour objectif de déterminer les effets des différentes formes de paysage sur le corps et le psychisme humain et d'élaborer des critères définissant les qualités du paysage et de l'habitat les plus bénéfiques à la santé.

L'Office fédéral de l'Environnement et celui de la Santé publique soutiennent financièrement ce projet.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×