Navigation

La mosquée et la police main dans la main

Les mosquées suisses doivent-elles collaborer avec les polices pour signaler les cas de radicalisation? Dans le canton de Vaud, le dialogue entre la police et la mosquée de Lausanne s’est intensifié depuis le 13 novembre, mais elle avait commencé bien avant les attentats de Paris. 

Ce contenu a été publié le 23 novembre 2015 - 08:43
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 22 novembre 2015)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.