Navigation

Un blanc manteau qui devrait fondre avant Noël

A Berne, on sort les luges dans la rue. Keystone

Une grande partie de la Suisse s'est réveillée mercredi sous un manteau neigeux encore plus épais que la veille. Mais toute cette neige devrait prochainement disparaître de la plaine, au grand dam des amateurs de Noël blanc.

Ce contenu a été publié le 17 décembre 2008 - 18:19

D'abondantes précipitations sous forme de pluie sont en effet attendues pour vendredi et samedi au-dessous de 900 mètres d'altitude. Elles devraient sonner le glas du manteau neigeux, prévoit MétéoSuisse. Le temps devrait ensuite rester froid mais sec et la neige ne devrait tenir qu'en montagne.

Pour l'heure, le Plateau n'a pas à se plaindre: plus de 12 cm sont tombés en début de matinée à Fribourg, 7 cm sur les hauts de Lausanne, 5 cm à Château-d'Oex, dans les Alpes vaudoises et dans la région de Martigny (Valais), et 3 cm seulement à Payerne, dans l'arrière-pays vaudois.

Pas de chutes de neige pendant la nuit par contre sur l'Arc jurassien. Les premiers flocons ont fait leur apparition vers 9 heures à Bienne et à Delémont ainsi que vers 11 heures à Neuchâtel. Genève a été pratiquement épargnée. Quant au Tessin, il a eu droit à quelques précipitations, mais plutôt sous forme de pluie.

Trafic aérien perturbé

En Suisse alémanique, il est tombé 8 cm à St-Gall, 4 cm à Buchs, dans le canton d'Argovie et 7 cm à Kloten, sur le tarmac de l'aéroport de Zurich. Ces flocons ont perturbé le trafic aérien. Au total, 20 vols ont été annulés et des retards allant jusqu'à deux ou trois heures ont été recensés.

Tout cet or blanc n'a pas non plus été sans conséquence pour les automobilistes. Rien que dans le canton de Zurich, la police signalait pas moins de 46 accidents à 9 h 30 et plusieurs blessés légers. Dans celui de Berne, c'était une quinzaine uniquement entre 5 et 8 heures du matin.

Sur la route, les camions sont particulièrement handicapés par la neige. Plusieurs restent en effet coincés dans la poudre, surtout en montée, et empêchent les autres véhicules de circuler normalement.

Animaux à l'abri

Autre conséquence de la neige, le parc animalier du Dählhölzli, en ville de Berne, a dû fermer ses portes. Avec 15 cm tombés durant la nuit en plus de la neige des derniers jours, la capitale fédérale est la ville qui détient la palme de l'enneigement.

Conséquence: d'importantes quantités de neige ont commencé à s'accumuler sur les branches des arbres du parc, installé dans une forêt, et plusieurs se sont brisées.

swissinfo et les agences

La neige, c'est quoi?

Condensation. Dans un nuage très froid, la vapeur d'eau se condense directement en cristaux de glace sur des particules en suspension (poussières, fumée...). S'ils ne rencontrent que des couches d'air de température inférieure à 0°C pendant leur chute, les cristaux s'agglutinent et se combinent pour former des flocons de plus en plus larges.

Température. L'assemblage de ces cristaux dépend essentiellement des températures. La seule caractéristique commune à tous les cristaux est la structure hexagonale liée à l'angle de 120° de la molécule d'eau.

Au ralenti Comme les flocons de neige sont relativement grands et offrent une bonne résistance à l'air, ils tombent en moyenne à 4 km/h, contre 20 km/h pour la pluie, ce qui contribue à donner aux chutes de neige leur aspect majestueux.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.