Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le printemps commence sous la neige

Il a neigé partout en plaine sauf à Genève.

(Keystone)

La neige, qui est tombée de manière quasiment continue sur la Suisse depuis lundi soir, a perturbé le trafic routier mardi matin.

Les fêtes de Pâques auront été les plus froides depuis au moins 28 ans, avec un record de -28,4 degrés à La Brévine (Neuchâtel) durant la nuit de dimanche à lundi.

Les chutes de neige ont perturbé le trafic dans la nuit de lundi à mardi dans plusieurs régions du pays, provoquant de nombreux accidents, le plus spectaculaire ayant nécessité la fermeture provisoire de l'autoroute A1 entre Kriegstetten et Kirchberg en direction de Berne.

Les accidents ont été en général sans gravité, selon le bilan des polices cantonales. On déplore toutefois quelques blessés dans les cantons de Genève, Saint-Gall et Thurgovie.

De son côté, la centrale d'information sur le trafic Viasuisse a signalé d'autres perturbations dues à la neige sur différents tronçons routiers.

Selon MétéoSuisse, les précipitations devraient se poursuivre toute la journée. Pour les Alpes et les Préalpes, on attend jusqu'à 30 centimètres de neige. De même, l'ensemble du Plateau est touché, à la seule exception de Genève, où le ciel très couvert ne donne pour l'instant lieu à aucune précipitation.

Pâques aux tisons

La Suisse aura vécu les fêtes de Pâques les plus froides depuis au moins 28 ans. Durant la nuit de dimanche à lundi, le thermomètre est même descendu à -28,4 degrés à La Brévine (Neuchâtel), surnommée à juste titre la Sibérie de la Suisse.

Il est inhabituel que la température la plus basse soit atteinte en mars, même si ce n'est pas un record. En passant en revue les données disponibles jusqu'en 1980, il s'agit des fêtes de Pâques les plus froides, a constaté Jacques Ambühl de MétéoSuisse.

Les températures ont à peine dépassé de quelques unités le zéro degré sur le Plateau le dimanche de Pâques. MétéoSuisse a mesuré -10 degrés à 2000 mètres. «C'est vraiment l'arrivée d'un air polaire», a relevé le météorologue.

Le retour de la neige fait des heureux dans les stations de sports d'hiver qui affichent complet. De même plusieurs stations de moyenne altitude dans le Jura et les Préalpes ont pu rouvrir leurs pistes pour Pâques, après une interruption forcée par manque de flocons.

Trafic nord-sud moins chargé



Par contre le mauvais temps a vraisemblablement incité nombre de vacanciers à renoncer à se rendre en Italie. Le tunnel du Gothard a enregistré une baisse de trafic de 4% par rapport aux précédents week-ends pascals, a précisé Thomas Rohrbach, porte-parole de l'Office fédéral des routes (OFROU).

Conséquence de ce recul, les bouchons ont été moins nombreux sur le principal axe Nord-Sud. Par contre, les routes ont été plus chargées dans d'autres régions par exemple dans l'Oberland bernois, ce qui montre que les vacanciers ont choisi des destinations de sports d'hiver, a observé Thomas Rohrbach.

Retour de l'heure d'été

Le retour de la neige n'empêchera pas celui de l'heure d'été dimanche prochain, 30 mars: à 2 heures, l'heure passera à 3 heures. Le matin le soleil se lèvera donc une heure plus tard mais il fera jour plus longtemps le soir, a communiqué mardi l'Office fédéral de métrologie.

Pendant sept mois la Suisse vivra à l'heure d'été de l'Europe centrale avant de revenir à l'heure de l'Europe centrale le dimanche 26 octobre. Depuis 1996 le retour à l'heure d'hiver se fait le dernier dimanche d'octobre.

swissinfo et les agences

Faits

Fixées en fonction du début du printemps et de la lune, les fêtes de Pâques peuvent avoir lieu entre le 22 mars et le 25 avril.
Pâques n'avait plus eu lieu un 23 mars depuis 1913.
La prochaine fois que la fête sera fixée si tôt dans la saison sera en... 2160!

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×