Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau Seigneur des anneaux... indo-suisse

Suresh et Jyoti Guptara, des jumeaux partis pour conquérir la planète.

(swissinfo.ch)

Après des ventes record en Inde, la saga (720 pages) écrite par deux adolescents... thurgoviens d'origine indienne sort en Europe en 100'000 exemplaires!

Le livre raconte l'histoire d'un adolescent au cœur pur amené à défendre sa planète contre une force malfaisante.

De père indien et de mère anglaise, les frères jumeaux Jyoti et Suresh Guptara auront 20 ans le 22 novembre prochain.

Polis mais spontanés, drôles et espiègles, ils vivent avec leurs parents depuis l'âge de 7 ans à Weinfelden en Thurgovie. Ils parlent le suisse allemand, l'allemand et l'anglais sans accent et ils sont les héros d'une formidable aventure. Presque aussi formidable que celle qu'ils racontent dans le roman qui pourrait les rendre célèbres.

Ce roman s'appelle «La conspiration de Calaspia» du nom de la planète imaginaire où se déroulent les événements. Paru pour la première fois en novembre 2006 en anglais en Inde, il connaît rapidement un succès de librairie dans ce pays, grimpant au deuxième rang des ventes d'ouvrages de fiction. («Indian Fiction Bestseller List»).

Impressionné, le grand éditeur allemand Rowohlt vient de publier le roman avec un tirage record, 100'000 exemplaires. L'éditeur italien Mondadori de son côté sortira le livre en avril. Des pourparlers sont en cours avec des éditeurs britanniques et américains. Et une version française est envisagée.

La suite des événements

Comme il n'y a pas encore de chiffres de vente, il est évidemment trop tôt pour se prononcer sur la suite des événements. Mais pour différentes raisons, on ne peut exclure que le livre ne connaisse un succès international du genre Seigneur des Anneaux, voire Harry Potter.

Une raison est en tout cas l'extraordinaire énergie et volonté des jumeaux Guptara, leur côté «cœur pur», leur soif de vie, leur enthousiasme, leur fantaisie. Une première suite de «La Conspiration de Calaspia» est quasiment prête (1'000 pages!). Un troisième volume est annoncé pour septembre. Et les auteurs déclarent qu'ils ont suffisamment dans la tête pour imaginer six à sept épisodes de ce qu'ils ont déjà baptisé 'La saga de l'Insanité' ("Insanity Saga"), l'Insanité étant dans le roman une force perverse qui détruit la cohérence et la vérité sur la planète Calaspia.

Une autre raison est probablement la dimension morale de l'œuvre qui rappelle celle du Seigneur des anneaux. La famille Guptara est profondément imprégnée de morale chrétienne mais un christianisme ouvert, rédempteur, d'où n'est absent ni l'humour, ni l'amour pour les travers et les faiblesses du genre humain. Or tout cela se sent dans le texte – qui n'est cependant pas religieux – et pourrait plaire.

La recherche de la vérité

En fait, il est beaucoup question dans le livre de bien et de mal et aussi de recherche de la vérité. Mais les auteurs insistent sur le fait que pour eux, ces grandes notions doivent être approchées avec prudence. Que leurs personnages, souvent, ne sont ni tout à fait bons ni tout à fait mauvais. Et que le dénouement du premier épisode de la saga réserve une surprise de taille qui montre que la vérité est parfois relative et souvent compliquée.

A noter que le scénario de Calaspia a été écrit par les deux frères lorsqu'ils avaient...11 ans. Par la suite, le livre a été réécrit par eux dix fois. Mais à l'âge de 15 ans, contrairement à son frère, Jyoti (prononcer 'djoti') a quitté l'école pour se consacrer exclusivement à l'écriture, achevant sa scolarité – encore une performance – par correspondance!

Jyoti a obtenu la nationalité suisse en décembre dernier. Il veut rester écrivain mais rêve aussi d'écrire des scénarios de film. Quant à son frère, il va probablement entamer des études de philosophie et de physique.

swissinfo, Michel Walter

Sauvons la planète!

«La conspiration de Calaspia» raconte l'histoire de Bryn, adolescent au cœur noble, héritier de l'empire... d'un fabricant de boisson, qui revient dans son village natal à l'âge de 16 ans après une longue absence.

A peine arrivé, Bryn est le témoin d'abord impuissant d'une offensive terrible contre son village, menée apparemment par les épouvantables monstres Ostentum, que l'on croyait disparus. Avec ses amis et notamment le sage Galar Sturlison, un nain, il gagne la capitale pour mettre en garde les dirigeants contre ce qui est visiblement un complot. Le complot d'une force obscure visant à détruire les Barue, peuple pacifique auquel Bryn appartient.

(Suresh et Jyoti Guptara, «Calaspia, Die Verschwörung», 2008 Rowohlt Rotfuchs, 720 pages.)

Fin de l'infobox

La famille Guptara

Jyoti et Suresh Guptara sont descendants de par leur père d'une communauté chrétienne de la région indienne du Kerala qui remonte au 1er siècle après Jésus-Christ (voyages de Saint Thomas en Inde).

Leur père, Prabhu Guptara, est mondialement connu. Professeur d'économie, humaniste et poète – formation à Oxford – , il est notamment directeur du centre de formation et de réflexion d'UBS (Wolfsberg).

Jyoti et Suresh ont un frère de 29 ans qui dirige à Zurich la chaîne de restaurants indiens King's Kurry et une sœur de 26 ans, actrice à Londres.

Toute la famille – à part la soeur – habite Weinfelden en Thurgovie.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×