Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«HIDDEN» Un projet artistique montre des lieux cachés en Suisse

Qu’ont en commun une cellule rose dans une prison de haute sécurité, la salle de réunions secrète du Conseil fédéral, une chambre à mourir de Dignitas ou la station de recherche creusée dans la roche du Jungfraujoch? Ce sont des endroits inaccessibles à la majorité des gens.

Avec leur projet HIDDENLien externe, l’historienne de l’art Catherine Iselin et le photographe Kostas Maros ont exploré la fascination qu’exercent les lieux cachés. Dans toute la Suisse, ils ont repéré 25 endroits auxquels la majorité des gens n’ont pas accès ou qui sont restés cachés jusqu’ici. Ils ont cherché «l’inhabituel ordinaire, l’étrangement particulier et l’unique aux diverses facettes». Et ils en ont ramené des photographies, à voir maintenant dans une exposition et dans un livreLien externe.

Iselin et Maros ont cherché des lieux complètement inconnus du public, ou des lieux connus, mais inaccessibles. Ou alors des lieux dont on sait qu’ils existent, mais dont on n’a encore jamais vu de photo. Tous sont non seulement cachés, mais ont en plus la faculté d’éveiller la curiosité ou de laisser des impressions hors du commun.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Contenu externe

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Les musées suisses exposent peu d’artistes femmes

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.