Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Home» rafle trois Quartz du cinéma suisse

(Keystone)

Le film d'Ursula Meier a raflé trois des dix Quartz en jeu lors de la remise des Prix du cinéma suisse samedi soir à Lucerne. Surprise du palmarès: le jury a boudé «Happy New Year» de Christoph Schaub et «La forteresse» Fernand Melgar.

Tenue de soirée de rigueur pour l'élite du cinéma suisse qui se retrouvait pour la cérémonie organisée pour la première fois sous les caméras de la SRG SSR idée suisse. Le gala glamour et exempt de polémique a réuni 1300 personnes au Centre des congrès. Il a même mobilisé l'Orchestre symphonique de Lucerne.

«Les responsables du cinéma ont osé quelque chose de neuf», a déclaré Pascal Couchepin avant de remettre le Quartz de la meilleure fiction. Résumant l'impression générale, il a ajouté: «Tout le monde a le sentiment que c'est réussi.»

Film exigeant

Meilleure fiction, meilleur scénario, meilleur espoir d'interprétation: Home était un des films favoris, avec trois nominations. Il obtient trois Quartz: fiction, scénario et espoir d'interprétation pour le Vaudois Kacey Klein Mottet, 10 ans. Ovationné ce dernier a déclaré songer à une carrière de comédien. Il incarne d'ailleurs Serge Gainsbourg enfant dans un film en tournage.

Ursula Meier avait de quoi être au septième ciel. «Cela m'encourage à continuer dans ce type de film exigeant», a-t-elle lancé, avant de dédier ce prix à Luc Yersin, ingénieur du son décédé à la fin du tournage.

Coproduit par la Suisse, la France et la Belgique, Home est le deuxième long métrage de fiction d'Ursula Meier. Il réunit à l'écran Isabelle Huppert et Olivier Gourmet dans les rôles principaux. L'ouvrage a glané plusieurs prix internationaux. Toujours à l'affiche en Suisse, il a attiré plus de 60'000 spectateurs à ce jour.

Deux surprises

Donné favori de la soiré avec quatre nominations, la fiction alémanique Happy New Year de Christoph Schaub repart bredouille. Autre surprise, le jury a aussi ignoré le documentaire La forteresse du Vaudois Fernand Melgar.

Il a préféré récompenser No More Smoke Signals de Fanny Bräuning. Ce documentaire s'intéresse à une station de radio du Dakota gérée par la plus pauvre des tribus amérindiennes. La lauréate est une Bâloise de 34 ans.

Céline Bolomey et Dominique Jann

Le prix d'interprétation féminine honore l'actrice romande Céline Bolomey pour son rôle dans Du bruit dans la tête du Genevois Vincent Pluss. Le Quartz du meilleur acteur salue le talent de Dominique Jann, récompensé pour son rôle dans Luftbusiness de la cinéaste romande Dominique de Rivaz.

Le jury présidé par le metteur en scène Silvio Soldini a attribué son Prix spécial au Tessinois Danilo Catti. Le réalisateur de 54 ans a signé le documentaire Giù le mani sur la grève des ouvriers des ateliers CFF à Bellinzone entamée il y a juste un an. Les 430 employés avaient amorcé un mouvement de contestation d'un mois qui a permis de sauver 126 emplois.

Le Quartz du film d'animation distingue Tôt ou tard de la Bernoise Jadwiga Kowalska, et celui du court métrage Un dia y nada de Lorenz Merz. Le Quartz de la meilleure musique, attribué pour la première fois cette année, prime Marcel Vaid pour Zara une fiction d'Ayten Mutlu Saray.

Récompense honorifique

Au lieu d'un chèque, chacun des vainqueurs a reçu un trophée créé cette année par le designer suisse Alfredo Häberli. Pour la première fois, la SRG SSR idée suisse s'est chargée d'organiser la cérémonie diffusée lors d'une soirée dédiée au cinéma suisse programmée par les chaînes de télévision publiques.

Quelque 1300 personnes ont assisté à la remise des prix organisée pour la première fois au Centre des congrès de Lucerne. Pour raisons de santé, le musicien Maurice Jarre ainsi que le metteur en scène Luc Bondy n'ont pas pu assister au gala. Géraldine Chaplin était aussi absente, son frère étant décédé récemment.

swissinfo et les agences

En bref

Histoire. Le Prix du Cinéma Suisse a été instauré en 1997. Il a été remis pour la première fois en 1998 à Soleure.

Glamour. Pour instiller plus de glamour à la cérémonie, elle s'est tenue pour la première fois au prestigieux Centre de la culture et des congrès (KKL) de Lucerne, sous les caméras de la SRG SSR idée suisse et en présence de 1300 personnes.

Objectif. Le but du Prix du Cinéma est de promouvoir la production cinématographique nationale.

Nominations. Les noms des films et des acteurs nominés ont été annoncés lors des Journées cinématographiques de Soleure en janvier dernier.

Fin de l'infobox

Palmarès

Fiction: Home, Ursula Meier

Documentaire: No more smoke signals, Fanny Bräuning

Prix spécial du jury: Danilo Catti pour son documentaire Giù le mani

Court métrage: Un dia y nada, Lorenz Merz

Film d'animation: Tôt ou tard, Jadwiga Kowalska

Scénario: Home, Ursula Meier, Antoine Jaccoud

Interprétation féminine: Céline Bolomey, Du bruit dans la tête

Interprétation masculine: Dominique Jann, Luftbusiness

Espoir d'interprétation: Kacey Klein Mottet, Home

Musique: Zara, Marcel Vaid

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.