Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Nostalgie


La marche des projecteurs


Intégrer

Musée? Cinéma? Galerie? Le Lichtspiel est tout cela, mais d’abord un lieu de rencontres et de découvertes. Dans l'obligation de déménager, la cinémathèque de Berne a transporté ses vieux projecteurs à travers la ville fédérale. Une «marche des éléphants» en hommage au cinéma d'hier.

L'association du Lichtspiel a sauvé de l’oubli une quantité incroyable de projecteurs, de films, de documentaires et de matériel publicitaire, collectionnés pendant des années par le technicien en salles de cinéma Walter A. Ritschard, décédé en 1998. Cet amoncellement d’objets a été conservé dans une fabrique désaffectée de chocolat, dans la banlieue de Berne. Au milieu des vieux projecteurs poussiéreux, un cinéma accueillait régulièrement un public d'amateurs.

Mais en automne 2012, l'association a dû déménager. Pour transporter les projecteurs dans les nouveaux locaux, à quelques kilomètres, les responsables de la cinémathèque ont demandé un coup de main à la population. C’est ainsi que, par un dimanche de septembre, une centaine de personnes ont traîné une quarantaine de projecteurs dans les rues de la capitale. Une manière originale de se rapprocher du public et de faire mieux connaître ce berceau du cinéma.



Liens