Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Patrimoine Sainte-Croix, Mecque de l’automate et de la boîte à musique

automate qui écrit

Les automates qui savent écrire ou dessiner sont une attraction toujours impressionnante pour les visiteurs.

(swissinfo.ch)

Le pèlerin ou le voyageur qui suit la Via Francigena pour se rendre de la cathédrale de Canterbury à Rome, transite obligatoirement par le Jura suisse. C’est l’occasion pour lui de se détourner – un peu – des églises médiévales pour s’intéresser à une histoire industrielle plus récente. La région de Sainte-Croix recèle de véritables trésors d’art mécanique.

En provenance de la ville française de Pontarlier, le voyageur entame la portion suisse de la Via FrancigenaLien externe en passant par la région de Sainte-CroixLien externe, dans le Jura vaudois.

Localisation de Sainte-Croix

Carte de géographie

Même en pleine canicule, les températures ne sont pas étouffantes, ce qui est agréable pour le pèlerin se déplaçant à pied ou à vélo. Il est vrai que nous nous trouvons ici à plus de 1000 mètres d’altitude. Quant au paysage, il est bien vert et les pentes sont assez douces, ce qui est caractéristique de cette chaîne du Jura à l’aspect généralement moins agressif que celle des Alpes.

Centre industriel

Au milieu des forêts et des pâturages se trouve Sainte-Croix. Cette localité de taille moyenne – environ 5000 habitants – tranche presque un peu dans ce cadre bucolique. En effet, de nombreux bâtiments ressemblant à des usines ou des ateliers laissent penser que la ville est liée une intense activité industrielle.

Cette impression est justifiée. Sainte-Croix a été pendant des décennies un véritable pôle de l’industrie suisse. La production industrielle s’est considérablement ralentie depuis le début des années 1980, mais la région compte encore de nombreux artisans qui se sont spécialisés dans la mécanique d’art, plus spécialement les automates, les boîtes à musique et les montres très haut de gamme.

Cette activité mécanique reste aujourd’hui bien vivante et tant les autorités que les artisans locaux luttent pour lui assurer un avenir.

Expérience visuelle et sonore

Ce savoir-faire industriel et artisanal fait que la région dispose d’une riche collection d’objets mécaniques. Ceux-ci sont visibles dans deux musées: le Centre international de la mécanique d’art (CIMALien externe) et le Musée BaudLien externe.

L’originalité de ces deux musées, c’est qu’il ne se contentent pas de présenter simplement des objets statiques. Régulièrement entretenues, de nombreuses pièces sont en parfait état de marche et peuvent donc offrir aux visiteurs une expérience visuelle et sonore.

Les visiteurs pourront peut-être bientôt découvrir tous ces objets dans les bâtiments du CIMA. Il existe en effet un projet de fusion du CIMA, du Musée Baud et du Musée des arts et des sciences de Sainte-Croix. Les tractations sont en cours. Si tout se passe comme prévu, le projet pourrait devenir réalité au cours de l’année 2020.

Via francigena

Les musées de Sainte-Croix se trouvent sur le tracé de la via francigenaLien externe.

Cet itinéraire culturel est un ancien chemin de pèlerinage qui, au moyen-âge, menait de Canterbury à Rome, puis à Bari pour prendre le bateau en direction de la Terre sainte.

En Suisse, cette voie d’étend sur un peu plus de 200 kilomètres, entre la région du Saint-Bernard (Alpes valaisanne) et de Sainte-Croix (Jura vaudois).

swissinfo.ch publie régulièrement des reportages sur des lieux d’intérêts situés sur la partie suisseLien externe de cette voie.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.