Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Soleure à l'heure de l'écrit

L’écrivain alémanique Peter Stamm sera de la partie.

(Keystone Archive)

Les 24e Journées littéraires de Soleure vont accueillir de vendredi à dimanche une cinquantaine d'auteurs suisses, dont... huit romands. Modeste représentation.

La programmation entend mettre la diversité à l'honneur, diversité géographique notamment: les invités viennent d'Amsterdam, Nantes, Milan, New York ou Timisoara... La diversité se manifestera aussi via les ateliers et discussions. Ceux-ci réuniront «des auteurs indépendants des modes» ou des traducteurs, indiquent les organisateurs.

Mais un constat est toutefois indéniable: la grande majorité des écrivains attendus sont germanophones. Il s'agit par exemple de Martin Suter, Hanna Johansen, Klaus Merz, Peter Stamm et Matthias Zschokke.

Comme de coutume, le programme prévoit plusieurs lectures, dont une témoignera de la richesse de la littérature yiddish. Une chaîne de poèmes sera proposée par quatre auteurs du groupe Renshi. Enfin, une exposition de photographie rendra hommage à la jeune romancière récemment décédée Aglaja Veteranyi.

Et les Romands?

Ils seront, modestement, huit. Comme quoi la diversité d'un festival n'implique pas nécessairement la représentativité fédérale. Et que feront les auteurs romands à Soleure? Des écrivains-chroniqueurs parleront des liens entre leur profession et leur travail d'auteur.

Anne Rivier et Jean-Louis Kuffer évoqueront leur façon d'écrire. Parmi d'autres plumes romandes attendues figurent le Vaudois Michel Layaz et la Genevoise Pascale Kramer.

L'an dernier, la manifestation avait attiré 8000 personnes.

swissinfo avec les agences


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×