Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Triomphe du cinéma européen à Zurich


Les cinéastes du Vieux continent ont tout raflé lors de la 6e édition du Zurich Film Festival. Les prix principaux ont été attribués samedi aux films serbe «The Woman with a Broken Nose», allemand «Das Lied in mir» et danois «Armadillo». Quant au public, il a plébiscité un long métrage suisse.

Intitulé Stationspiraten, il s'agit de la première œuvre de Mike Schaerer. Le cinéaste helvétique y narre les aventures d'une bande de garçons qui, hospitalisés dans une unité pour cancéreux, tentent de vivre au mieux avec leur maladie.

Les jurys officiels des catégories long métrage ont été séduits par les œuvres respectives du Serbe Srdjan Koljevic et de l'Allemand Florian Cossen. Ces deux productions ont obtenu, tout comme le documentaire du Scandinave Janus Metz, les Golden Icons. Ces récompenses sont dotées chacune de 20'000 francs en liquide et de 60'000 francs pour leur promotion dans les cinémas suisses.

The Woman with a Broken Nose, couronné de la palme internationale, évoque une tentative de suicide féminine. Sacré meilleur film germanophone, Das Lied in mir parle lui aussi d'une femme, à la recherche de ses racines en Argentine. Quant à Armadillo, il raconte la mission en Afghanistan de soldats danois.

D'autres lauriers ont été distribués au terme du grand raout cinématographique: alors que le Critic's Choice Award de l'Association suisse des journalistes cinématographiques est allé à Pal Adrienn, de la Roumaine Agnes Kocsis, le Variety's New Talent Award de la revue américaine Variety a été décerné au Belge Hans van Nuffel pour Adem.

Samedi soir, le gala de clôture du festival a fait la part belle aux célébrités. Au nombre des invités figuraient l'icône pop Bob Geldof, le réalisateur Oliver Stone ainsi que le caméraman de Woody Allen, Vilmos Zsigmond. De son côté, le cinéaste Milos Forman s'est vu décerner le prix d'honneur "A Tribute to..." par la chanteuse rock Courtney Love.

La manifestation se termine officiellement dimanche, avec la remise à Michael Douglas du Golden Icon Award. L'acteur étant malade, c'est son confrère et ami Danny DeVito qui viendra réceptionner le trophée. Et c'est par une première suisse - la projection de Wall Street: Money Never Sleeps, d’Oliver Stone que s'achèveront les festivités.

swissinfo.ch et les agences



Liens

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×