2000: l'année cinématographique en Suisse

L'élément marquant de l'année 2000 a été le retour en force du cinéma américain. Keystone

En 2000, les salles obscures ont vu défiler un peu plus de monde qu'en 1999... Aux points, le grand vainqueur se nomme «cinéma américain.

Ce contenu a été publié le 10 mars 2001 - 11:10

Aucun film n'a approché en 1999 et 2000 les résultats de «Titanic». Sorti en 1998, ce dernier avait attiré près de deux millions de spectateurs en Suisse, un record absolu.

En 2000, les salles obscures de Suisse ont réalisé environ 15,6 millions d'entrées, soit 160°000 de plus que l'année précédente, indiquent les statistiques de l'organisation faîtière des exploitants de salles et des distributeurs, «Procinema».

L'élément marquant de l'année 2000 est le retour en force du cinéma américain. Alors que le britannique «Coup de foudre à Notting Hill» avait été leader l'année précédente et que deux autres films européens figuraient au «top ten», les oeuvres américaines ont en 2000 à nouveau nettement repris le dessus.

L'année dernière, les dix premiers rangs ont été monopolisés par les films américains. Le vainqueur surprise se nomme «American Beauty» (624 500 entrées). Il devance «Le sixième sens» (602 500), «Erin Brockovich» (545 500), «Mission: Impossible II» (527 000) et «Gladiator» (399 000).

Le premier des films non américains est «Pane e Tulipani» («Pain et tulipes»), de l'Italo-Tessinois Silvio Soldini. Cofinancé par la Suisse, il décroche la 13e place (237 000 entrées).

Côté cinéma suisse, justement, «Komiker» de Markus Imboden obtient la 2e place (157 500 entrées), suivi de «Gripsholm», coproduction germano-suisse signée Xavier Koller (53 000 entrées).

Les statistiques de Procinéma relèvent que la production américaine atteint, avec 535 titres, une part de marché de 75,8%. La France vient en deuxième position avec 207 oeuvres (7,9% du marché). Au total, ce ne sont pas moins de 1381 films qui ont été projetés dans les salles suisses.

A noter encore qu'entre 1999 et 2000, le nombre d'écrans a passé de 471 à 499. Le nombre de cinémas a légèrement augmenté de 329 à 335... et les billets ont renchéri: 13 francs 40 en moyenne contre 13,25 l'année précédente.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article