Bruno Baeriswyl, enfant de Fribourg

Bruno Baeriswyl, «Composition», 1968. Musée d'art et d'histoire, Fribourg

Un hommage posthume met en valeur le talent certain du peintre Bruno Baeriswyl, dont l'abstraction est puissante et généreuse. Il était aussi l'auteur d'oeuvres monumentales et de vitraux.

Ce contenu a été publié le 10 septembre 2001 - 15:48

Fribourg rend hommage à l'un de ses artistes, qu'elle a eu du mal à reconnaître et dont aujourd'hui elle se sent fière, le peintre abstrait et gestuel Bruno Baeriswyl, qui aurait eu soixante ans cette année.

Décédé de maladie en 1996, Bruno Baeriswyl était né dans une famille ouvrière de la Basse-Ville et il était autodidacte, quand bien même un apprentissage dans une cartonnerie l'avait familiarisé avec la manipulation du papier et du carton.

Lauréat de trois bourses fédérales, le peintre avait créé et animé une galerie à Fribourg, avec son ami Michel Ritter, aujourd'hui directeur de Fri-Art. Fri-Art et le Musée d'art et d'histoire proposent conjointement une très riche rétrospective de l'œuvre de Bruno Baeriswyl, le musée représentant toutes les périodes, alors que Fri-Art met l'accent sur la période dite bleue.

L'abstraction, mais en relation avec la réalité

A mi-chemin entre l'abstraction lyrique américaine et la même tendance dans sa version européenne et suisse (par exemple, le travail d'un Charles Rollier, ou l'art matiériste d'un Tàpies), la peinture de l'artiste fribourgeois frappe par sa puissance et sa générosité.

Plutôt que de partir de la réalité pour s'en abstraire, elle propose des formes, que l'on peut, dans un deuxième temps, relier avec tel ou tel élément de la réalité, des tuiles, des poumons, un corps féminin. Le blanc reste prédominant, c'est lui qui semble déterminer les compositions et qui leur offre leur respiration.

Laurence Chauvy

Musée d'art et d'histoire de Fribourg (tél. 026/ 305 51 67) et Fri-Art (tél. 026/ 323 23 51) jusqu'au 11 novembre.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article