Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A la découverte des paradis suisses

Le pavillon chinois sur les rives d'un étang du parc Bally de Schönenwerd (photo be.ch).

Ces 9 et 10 septembre, les Journées européennes du patrimoine se célèbrent sur tout le vieux continent. Cette année, la Suisse a choisi le thème des «Jardins, cultures et poésie».

Une occasion unique de découvrir une myriade de vertes oasis, publiques ou privées, disséminées sur tout le territoire national.

Un superbe jardin situé dans la zone industrielle de la commune soleuroise de Schönenwerd accueille les ouvriers durant leurs pauses et permet aux habitants de vivre une expérience artistique parmi les feuillages...

L'idée de ce parc est venue, dans la seconde moitié du 19e siècle, à l'entrepreneur Carl Franz Bally, fils du fondateur de la célèbre marque de chaussures. Il consacra 10 hectares de terrain attenant à la fabrique à la réalisation d'un véritable petit paradis sur terre.

Un vaste jardin à l'anglaise

L'architecture du parc Bally, l'un des plus grands du genre en Suisse, est celle, romantique, d'un jardin à l'anglaise. Sur un terrain naturel et quasi-sauvage, tout semble laissé au hasard. Mais c'est une illusion.

«En fait, la structure du parc, très libre, remplit pleinement la double fonction - utilitaire et esthétique - qui est propre à un jardin de ce genre. Culture et détente s'y conjuguent à la perfection», constate Samuel Rutishauser, responsable du patrimoine du canton de Soleure.

Tout au long d'un parcours sinueux, bordé de prés, d'arbres, d'étangs et de ruisseaux, le visiteur a le loisir de découvrir, dans un périmètre restreint, l'immense variété de la nature régionale.

Les éléments architecturaux posés ici et là se marient parfaitement à la végétation. Comme pour montrer que l'homme peut modifier la nature tout en en respectant sa beauté. Du pittoresque paravent chinois, qu'on aperçoit au sommet d'une petite colline près de l'entrée du parc, à la reproduction en miniature d'un ancien village lacustre sur pilotis, la promenade réserve d'agréables surprises.

Des patrimoines mal connus

Le parc Bally n'est qu'un exemple parmi les nombreux espaces verts de Suisse, auxquels est donc consacrée l'édition 2006 des Journées européennes du patrimoine, les 9 et 10 septembre. A cette occasion, 230 d'entre eux, publics ou privés, sont accessibles au public.

Intitulées «Jardin, cultures et poésie», ces journées ont pour but de sensibiliser la population à ces créations nées de la fantaisie d'architectes paysagistes ou de simples amateurs de la nature. Des lieux aussi précieux que vulnérables, puisque de plus en plus menacés par une urbanisation croissante.

«Les jardins appartiennent à notre patrimoine culturel. Ils témoignent de notre histoire et de différents styles artistiques», relève Jürg Bossardt, responsable du patrimoine du canton d'Argovie. «Et pourtant, parfois cachés par des haies et des barrières, ils sont souvent mal connus.»

L'occasion rêvée pour découvrir, sans bourse délier, à travers des visites libres ou guidées par des historiens ou des architectes du paysage, les secrets des jardins helvétiques.

Qu'ils s'agisse de très géométriques jardins à la française autour de somptueuses demeures bourgeoises, de parcs publics en milieu urbain, de cimetières invitant à la méditation ou encore de parcours didactiques au milieu de jardins potagers ou botaniques...

swissinfo, Anna Passera à Schönenwerd
(Traduction et adaptation de l'italien: Gemma d'Urso)

En bref

- Les Journées européennes du patrimoine ont été lancées par le Ministère français de la culture en 1984.

- En 1991, elles ont été reprises par le Conseil de l'Europe, dans le but de réveiller l'intérêt du grand public pour les biens culturels et leur conservation.

- Chaque année, ces journées sont organisées dans 34 pays et attirent 20 millions de personnes pour quelque 30'000 monuments et sites.

- La Suisse a adhéré à cette initiative en 1993.

Fin de l'infobox

Faits

Journées européennes du patrimoine en Suisse, les 9 et 10 septembre 2006
Thème: «Jardins, cultures et poésie»
230 manifestations sont organisées gratuitement dans toute la Suisse

Fin de l'infobox


Liens

×