Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse, ce n'est pas seulement le chocolat et les montres

La Suisse a sa marine marchande... ici, le «Sils».

A Genève, les éditions Métropolis encouragent le tourisme de la mémoire et publient en plein été un «Petit guide de la Suisse insolite».

Un guide bilingue - français/anglais - où l'on croise, entre autres, Frankenstein, Sherlock Holmes et Madame de Staël...

A peine a-t-on ouvert le «Petit guide de la Suisse insolite» que l'on tombe sur Guillaume Tell. Et là, on se dit qu'en matière d'«insolite» c'est plutôt loupé. Mais l'appréhension se dissipe vite quand vient cete précision: «Guillaume Tell, le Superman médiéval suisse». C'est ainsi en tout cas que Mavis Guinard, auteure de ce guide, voit l'incontournable guerrier.

On n'aura donc pas droit à une ennuyeuse monographie sur le plus célèbre personnage de notre histoire nationale. On découvrira plutôt les produits dérivés qu'engendre tout bon Superman. Cela va du théâtre au cinéma, en passant par la bande dessinée et autres gadgets vendus dans les boutiques.

Tell par-ci, Tell par-là. Tell héros d'un drame de Schiller, d'un film de Georges Méliés ou d'un épisode de Mickey Mouse. Et le reste est à l'avenant.

De nombreux autres personnages qui ont fait la Suisse passent ainsi par le filtre de la mémoire littéraire ou artistique. Sont évoqués également les lieux qui les ont vu naître sur le papier, lorsqu'il s'agit de personnages fictifs.

Fascination angoissante

Prenez Frankenstein! Saviez-vous qu'il a vu le jour sur les bords du lac Léman, à Genève, par une nuit de terrible orage? Son créateur? Mary Schelley, auteure britannique de 19 ans, femme du célèbre poètee, de passage en Suisse au début du XIXe siècle. Le ciel qui se fendait alors sous le coup de l'orage lui aurait ouvert les yeux sur un au-delà monstrueux.

Autre aventure, celle-là policière, témoigne de la fascination angoissante que la Suisse exerce sur certains écrivains. Parmi eux encore, Arthur Conan Doyle l'inventeur de Sherlock Holmes.

Si vous cherchez le détective à Londres, vous n'aurez aucune chance de le trouver. «La vérité, c'est qu'il est confortablement installé à Lucens, entre Lausanne et Berne», écrit Mavis Guinard. Laquelle renvoie le lecteur aux deux Musées Sherlock Holmes sis en Suisse. L'un à Lucens, donc, et l'autre à Meiringen.

Marine nationale

Au fil de ce «Petit Guide», le paysage littéraire s'étoffe pour englober celui plus matériel des Alpes vues à travers les trains, des palaces vus à travers leurs créateurs, dont César Ritz, et des lacs vus à travers les bateaux.

On s'arrêtera un instant sur la marine nationale: «La flotte marchande suisse est la plus importante de tous les pays n'ayant aucun accès à la mer. (...) Le monde a ri lorsqu'un Suisse obstiné, Roger Montandon, réussit (...) à traverser l'Atlantique à la rame en solitaire. Mais le monde a vraiment été sidéré lorsque ces marins d'eau douce ont décroché en 2003 le plus fabuleux trophée de voile, la Coupe de l'America».

Ecrit en anglais



Vingt chapitres, écrits en anglais et en français et suivis, pour certains, de conseils pratiques, forment donc ce «Petit guide» qui tente de traquer l'«insolite» aux abords des sentiers non battus. Quelques surprises attendent le lecteur. Certaines sont bonnes, d'autres un peu moins, surtout en ce qui concerne la version française qui souffre d'erreurs de syntaxe.

Car les chapitres ont été rédigés en anglais puis traduits, l'auteur, Mavis Guinard, étant Américaine d'origine. Journaliste de profession, établie en Suisse depuis quelques années, elle connaît bien ce pays.

La plupart des chapitres ont paru sous forme de chroniques, entre 1981 et 1995, dans l'«International Herald Tribune», quotidien pour lequel Mavis Guinard a travaillé. Ils ont été revus, mis à jour et complétés à l'occasion de la publication de ce guide.

swissinfo, Ghania Adamo

Mavis Guinard

Voyageuse, journaliste d'origine américaine, multilingue, élevée en France, elle poursuit ses études aux USA.

Elle se retrouve en Suisse à la suite de son mariage.

Elle a été longtemps correspondante pour le quotidien «International Herald Tribune», notamment.

Elle publie «Petit guide de la Suisse insolite», texte illustré, français/anglais, paru aux éditions Métropolis.

Fin de l'infobox


Liens

×