Le Nobel de littérature à l'Allemande Herta Müller

Herta Müller a remporté jeudi le prix Nobel de littérature. Auteure de récits, d'essais et de romans, la romancière allemande de 56 ans, invitée à plusieurs reprises par des universités suisses, a été récompensée pour avoir «avec la concentration de la poésie et l'objectivité de la prose, dessiné les paysages de l'abandon».

Ce contenu a été publié le 08 octobre 2009 - 14:40

Née en 1953 en Roumanie, où elle faisait partie de la minorité germanophone, Herta Müller s'est fait connaître pour des oeuvres décrivant la vie sous le régime totalitaire de Ceaucescu. Elle fut proche d'un groupe d'écrivains perçu par le régime de Nicolae Ceaucescu comme un «ferment d'opposition».

Interdite de publication en Roumanie pour avoir ouvertement critiqué le régime politique, elle parvient à s'exiler en Allemagne de l'Ouest en 1987. Elle vit actuellement à Berlin et est depuis 1995 membre de l'Academie allemande de langue et de littérature.

Peu connue du grand public jusqu'au début des années 2000, Herta Müller a été découverte et saluée par la critique dès 1984, avec la parution d'un recueil de récits sorti clandestinement de Roumanie.

Elle a notamment écrit «L'Homme est un grand faisan sur terre», «Le Renard était déjà le chasseur», qui raconte le quotidien dans un Etat totalitaire, et «L'animal du coeur», qui décrit un cercle de dissidents roumains. Dans «La Convocation», elle décrit l'angoisse d'une femme convoquée par la Securitate, la police politique de Ceaucescu.

Le précédent auteur allemand lauréat du Nobel de littérature est Günter Grass en 1999. Une auteure germanophone, l'Autrichienne Elfried Jelinek, a reçu cette prestigieuse récompense en 2004. L'an passé, le prix a honoré le Français Jean-Marie-Gustave Le Clézio. Deux auteurs suisses ont jusqu'ici décroché le Prix nobel de littérature: Carl Spitteler en 1919 et Hermann Hesse en 1946.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article