Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une tonalité coréenne pour «Woyzeck»

Un spectacle à mi-chemin entre danse, théâtre et pantomine. 

(Espace Nuithonie)

A Villars-sur-Glâne, près de Fribourg, l'Espace Nuithonie accueille une troupe de Séoul dans la célèbre pièce de l'auteur allemand Georg Büchner.

Ces comédiens coréens se produisent pour la première fois en Europe. Vertige assuré.

A peine six mois séparent les deux versions du «Woyzeck» de Georg Büchner données à l'Espace Nuithonie, à Villars-sur-Glâne.

L'opération ne relève pas du matraquage, mais d'un coup de coeur de Thierry Loup. Le directeur de Nuithonie avoue être «fasciné par la célèbre pièce de Büchner dont la richesse autorise des interprétations aussi multiples qu'insolites».

C'est donc poussé par la curiosité et le désir de partager cette richesse avec son public que Thierry Loup accueillait en avril dernier le «Woyzeck» du metteur en scène français Jean-Louis Hourdin.

Rebelotte aujourd'hui. Mais cette fois-ci le soldat Woyzeck a changé de garnison. Il est placé sous la houlette du Coréen Lim Dowan qui met en scène la pièce et dirige ici ses compatriotes du Sadary Movement Laboratory. Une compagnie basée à Séoul.

Une performance totale


On parle donc coréen sur le plateau. Mais le langage de Büchner reste le même: il dit le malaise d'un soldat paumé dans un monde qu'il ne comprend pas et qui va le pousser à commettre un crime passionnel.

Si Jean-Louis Hourdin donnait à cette histoire (écrite dans les années 1830 et inspirée d'un fait divers) un côté cirque humain, Lim Dowan, lui, la projette dans un vide existentiel vertigineux.

«Il y a quelque chose d'ahurissant dans ce spectacle construit à partir de mouvements architecturaux qui creusent le néant», confie Thierry Loup. Il ne faut pas s'attendre ici à du théâtre classique, mais plutôt à une performance où des chaises, éléments essentiels de la représentation, sont manipulées par des comédiens, à mi-chemin entre danse, théâtre et pantomine.

Avec ce «Woyzeck», le Sadary Movement se produit pour la première fois en Europe. Thierry Loup en est fier; il le dit haut et fort. «Je suis content, explique-t-il, d'introduire ici une compagnie asiatique qui mêle à ses traditions artistiques la culture occidentale».

Lim Dowan a suivi les cours de Jacques Lecoq, à Paris. Et il a déjà monté plusieurs textes d'auteurs européens, comme «La Cerisaie» de Tchekhov et «La Comédie humaine» de Balzac.

«Sa connaissance littéraire, il l'étoffe donc avec le savoir-faire gestuel et chorégraphique de ses comédiens, impressionnants de justesse. Et l'émotion qui se dégage de son spectacle, très visuel, vous laisse sans voix», conclut Thierry Loup.

swissinfo, Ghania Adamo

Faits

«Woyzeck» de Georg Büchner, par le Sadary Movement Laboratory. Mise en scène de Lim Dowan. Espace Nuithonie, Villars-sur-Glâne (Fribourg). Les 20 et 21 octobre à 20 heures.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.