Navigation

La fin de la redevance radio-TV profiterait surtout aux chaînes étrangères

En cas d'acceptation le 4 mars prochain de l’initiative «No Billag», qui demande une suppression de la redevance pour la radio et la télévision, ce sont surtout les chaînes de télévision étrangères qui bénéficieraient de la disparition annoncée de la Société suisse de radiodiffusion (SSR). C’est ce que montre une enquête réalisée par l’émission Mise au Point de la RTS. 

Ce contenu a été publié le 15 janvier 2018 - 08:41
swissinfo.ch/sj avec la RTS (émission Mise au Point du 14.01.2018)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.